France

Le cri de désespoir posthume de la mère d'un tétraplégique à Sarkozy

Slate.fr, mis à jour le 05.07.2011 à 15 h 59

REUTERS/Vasily Fedosenko, novembre 2009; personnel médical face à un patient atteint de pneumonie, Ukraine

REUTERS/Vasily Fedosenko, novembre 2009; personnel médical face à un patient atteint de pneumonie, Ukraine

Huit ans après l’affaire Humbert Michèle de Somer, la mère d’un homme tétraplégique de 33 ans, écrit une lettre posthume au président Sarkozy afin de revendiquer le droit à l’euthanasie. RTL.fr la publie ce mardi à la suite du décès de Michèle Somer vendredi 1er juillet.

Elle-même atteinte d’un cancer du poumon, elle militait depuis de nombreuses années pour le droit à la mort. En effet, elle avait déjà écrit à plusieurs reprises à la présidence de la République, notamment après la fermeture du dossier Vincent Humbert, en 2004, pour lequel Marie Humbert, mère de Vincent, avait été mise en examen pour administration de substances nuisibles et empoisonnement avec préméditation (Vincent Humbert avait lui écrit une lettre à Jacques Chirac pour lui demander le «droit de mourir»).  Eddy, le fils de Michèle Somer, avait était le voisin de chambre de Vincent Humbert.

Dans son courrier, Michèle de Somer lance un dernier appel au président :

«Aujourd’hui je suis résignée mais (…) dans une dernière supplique (…) je vous demande de vous occuper d’Eddy (…) prenez soin [de lui] comme si c’était votre fils.»


Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte