Life

Un motard manifeste contre le port du casque et se tue

Slate.fr, mis à jour le 04.07.2011 à 17 h 32

Bikers/Teknorat via Flickr

Bikers/Teknorat via Flickr

Un motard de l’Etat de New York est mort samedi 2 juillet parce qu’il ne portait pas de casque. Jusque-là, rien que de très (malheureusement) banal. Mais ce motard était justement en train de manifester contre une loi rendant le port du casque obligatoire, rapporte le journal Post-Standard of Syracuse.

L’homme de 55 ans, Philip A. Contos, a subitement perdu le contrôle de sa Harley-Davidson de 1983 avant de donner un coup de frein brusque et d’être projeté par-dessus sa moto. Lors de la chute, sa tête a heurté le sol. Selon la police, la victime aurait sûrement survécu si elle avait porté un casque.

Le groupe de motards manifestait à moto et sans casque dans les rues d’Onondaga, près de la ville de Syracuse dans l’état de New York, contre une nouvelle loi locale imposant le port du casque obligatoire pour les motards.

La mobilisation avait été organisée par la section régionale de l’influent groupe des motocyclistes américains ABATE. Celle-ci affirme encourager le port volontaire du casque mais s'oppose aux lois qui le rend obligatoire. L'Etat de New York est l'un des 20 à exiger le port du casque de tous les conducteurs de motos.

Selon Métro Montréal, «la pression exercée par des groupes de motocyclistes a incité certains Etats à abroger les lois sur les casques». Le journal cite un expert de la sécurité routière à la GHSA, Jim Hedlund, qui affirme qu’un casque «conforme aux normes fédérales réduit de plus de 40% les chances d'être tué dans un incident».

Dans la culture populaire américaine, le port du casque se heurte à l'esprit de liberté du biker, comme dans le film culte de 1969 Easy Rider:

 

En Europe aussi, port du casque et culture locale ne font pas toujours bon ménage, notamment dans les pays du sud. Mais selon un rapport de l'OMC [PDF], l'Italie a réussi à faire évoluer les mentalités: «L’adoption et la mise en application d’une loi sur le port obligatoire du casque ont permis de faire passer l’usage de celui-ci de 20% en 1999 à plus de 96% en 2001. On a enregistré une diminution correspondante du nombre de blessures à la tête.»

En France, le port du casque est obligatoire pour les motards depuis 1973. Aujourd’hui, c’est le cas à la fois pour les conducteurs et les passagers de tous les deux roues motorisés évoluant dans la circulation. Selon la loi, l'absence de port du casque est passible d'une contravention de 135 euros avec retrait de trois points sur le permis de conduire et une immobilisation possible du véhicule.

En cas d'accident, l'absence de casque peut motiver une réduction de l'indemnisation des dommages corporels couverts par l'assureur.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte