Monde

Aux Etats-Unis, la fête du 4-Juillet crée des électeurs républicains

Temps de lecture : 2 min

une célébration du 4-Juillet à Paris (Texas). inparistexas via Flickr CC License by.

«Encore des mauvaises nouvelles pour le président Obama concernant sa tentative de réélection en 2012»: selon une étude de l’université de Harvard notamment mise en avant par Top of the Ticket, un blog politique du Los Angeles Times, les célébrations du 4-Juillet, la fête nationale américaine qui a lieu lundi, tendraient à créer davantage d’électeurs républicains que démocrates.

En moyenne, comme l’explique le magazine Time, un adulte de moins de 40 ans qui a participé à au moins une célébration du 4-Juillet dans son enfance «a 4% de chances en plus de voter républicain» et «2% de chances en plus de s’identifier à la droite». De son côté, le Huffington Post relève qu’une telle participation «augmente la probabilité de participer aux élections de 0,9% et gonfle les chances de faire une contribution financière à une campagne de 3%».

ABC News s’interroge néanmoins sur ces résultats en estimant que «pratiquement tous les enfants d’Amérique participent aux célébrations du 4-Juillet», mais que cela n’empêche pas le parti républicain d’être «minoritaire» (affirmation à nuancer quand on considère que les démocrates sont à la Maison-Blanche mais ne sont majoritaires que dans une chambre du Congrès…). Contacté par la chaine, David Yanagizawa-Drott, qui a mené cette étude sur les années 1920-2008 avec un autre chercheur, Andreas Madestam, a maintenu ses conclusions et note que «la célébration du 4-Juillet donne corps à certaines idées ou valeurs qui sont plus proches du parti républicain».

Une explication des variations au fil des années pourrait se trouver dans la météo, selon des éléments de l’étude cités par Top of the Ticket: «les chercheurs concluent que pour chaque 4-Juillet ensoleillé vécu durant l’enfance, un adulte de 40 ans a 0,75 point de chance d’être républicain en plus», un 4-Juillet pluvieux risquant de provoquer l’annulation des parades et autres défilés. Conclusion du journaliste: «vu ces données, nous pouvons seulement supposer qu’il y a eu un nombre affreusement élevé de 4-Juillet pluvieux dans l’enfance des électeurs de 2008», année où Barack Obama a largement battu John McCain.

Et les démocrates, que pensent-ils de ce phénomène qui leur est défavorable? Le journaliste de ABC News a tenté d’interroger des dirigeants du parti sur le sujet mais «les appels sont restés sans réponse car ils avaient quitté leurs bureaux plus tôt pour célébrer la fête nationale».

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters