Monde

La Chine admet que ses fonctionnaires ne savent pas léviter

Slate.fr, mis à jour le 01.07.2011 à 17 h 11

Levitation/Diderot's toe via FlickR CC Licence By

Levitation/Diderot's toe via FlickR CC Licence By

Malgré une photo tendant à démontrer le contraire, la Chine vient d’admettre que ses fonctionnaires ne savent pas léviter, apprend-on sur le blog The Lede du New York Times.

Le doute avait plané sur la question, au moment de la publication d’une photo de trois fonctionnaires, planant eux aussi sur une route de la province de Huili, comme l’avait rapporté le Guardian.

L’image, postée lundi sur le site de Huili, cherchait à illustrer l’inspection d’une route en construction par ces trois hommes du gouvernement local. Les hommes et la route y étaient, mais un détail a fait mouche: le fait qu’ils volent à quelques centimètres du sol, par la magie de Photoshop.

C’est un habitant de la province qui a lancé la polémique en postant une note, titrée «trop fake», sur un forum. Il s’indigne:

«Je n’avais rien à faire aujourd’hui, alors j’ai visité le site internet du gouvernement local. La une parlait de travaux faits sur une route de campagne. J’ai regardé la photo et j’ai failli m’étrangler. Même un amateur comme moi peut se rendre compte que c’est un Photoshop, et ils ont le culot de mettre ça sur la page d’accueil!» 

Le post a suscité une telle curiosité que le site litigieux s’est effondré, raconte le New York Times. Et les fonctionnaires ont dû s’excuser. Ils ont demandé pardon publiquement sur le site de microblogging Weibo, expliquant que cette aberration photographique était l’oeuvre d’un photographe trop zélé, qui estimait qu’aucun de ses clichés ne rendait sa «vérité» à la scène.

Le China Daily rapporte les excuses:

«Un fonctionnaire a publié la photo retouchée par erreur... Le gouvernement local comprend la grande attention [que cette affaire a reçue] et veut s’excuser et clarifier l’affaire

Mais pour les trois hommes sur la photo, le mal est fait: stars malgré eux, ils sont devenus en quelques jours un mème sur la toile, c’est-à-dire que les internautes s’amusent à reproduire leur image volante sur des fonds plus ou moins improbables.

Ils ont maintenant flotté sur la Lune, été en compagnie de dinosaures ou même rejoints par le dirigeant de Corée du Nord, Kim Jong-il comme on peut le voir sur le site EastSouthWestNorth.

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte