Ne dites plus «il» ou «elle» à l'école

Ken & Barbie/huldero via Flickr

Ken & Barbie/huldero via Flickr

Une école maternelle de Suède a choisi de ne plus utiliser les pronoms «il» et «elle» mais une forme neutre du terme «ami», rapporte le magazine Time.

Le but est de préserver les enfants des stéréotypes de genre qui pourraient «les enfermer dans un rôle déterminé et les empêcher de s’exprimer tels qu’ils sont vraiment».

Pour ces élèves de 1 à 6 ans, les livres et les couleurs des jouets utilisés en classe leur donne la possibilité «d’être la personne qu’ils veulent être», explique un professeur.

La Suède fait partie des pays engagés dans une politique de promotion de l’égalité des sexes dès l’enfance. Aux Etats-Unis, les parents ont encore une préférence marquée pour le sexe masculin.

Selon un sondage paru récemment, à la question «si vous n’aviez qu’un seul enfant, préfèreriez-vous avoir un garçon ou une fille», 40% des sondés américains ont répondu un garçon et 28% une fille. Ces chiffres sont similaires de ceux obtenus en 1941: respectivement 38%  et 24%.

Les changements appliqués par l’école se fondent sur plusieurs études montrant que les élèves homosexuels se retrouvent harcelés non pas en raison de leur orientation sexuelle, mais parce que l’expression de leur genre ne se conforme pas aux stéréotypes.

L’école va jusqu’à bannir les classiques comme Cendrillon et Blanche-Neige, les contes de fée étant jugés trop stéréotypés, pour les remplacer par des livres montrant des couples homosexuels, des familles monoparentales et des enfants adoptés.

Partager cet article