Life

Pi est faux, employez Tau à la place!

Slate.fr, mis à jour le 30.06.2011 à 17 h 24

Chocolate Pi Pie, medea_material via Flickr, CC-Licence-by

Chocolate Pi Pie, medea_material via Flickr, CC-Licence-by

Si vous pensiez que le 28 juin dernier était un mardi comme les autres, c'est que vous n'aviez pas conscience qu'il s'agissait du jour célébrant Tau (τ), le jumeau maléfique de Pi (π), relate la BBC.

Tau, représentant deux fois la constante Pi (3.14...), s'écrit en notation anglophone 6.28, ce qui correspond au 28 juin. Michael Hartl, éducateur et physicien théorique, cherche depuis 2010 à faire accepter cette constante —et le «jour de Tau»— à la place de Pi —et du «jour de Pi» le 14 mars— dans les milieux mathématiques.

Selon lui, la constante Pi serait «fausse». «Non pas fausse dans sa définition», précise-t-il sur RedOrbit, mais «parce que l'on considère les cercles plus souvent par rapport à leur rayon qu'à leur diamètre».

«Pour commencer à réparer les dommages causés», précise-t-il sur son site dédié au «jour de Tau», «il faut d'abord comprendre d'où vient Pi. La définition traditionnelle est qu'il équivaut à la circonférence d'un cercle, divisée par son diamètre. […] En disant que “Pi est faux”, nous voulons dire que Pi est une constante qui porte à confusion, et qui n'est pas un choix naturel pour la constante du cercle».

Comme le cercle est souvent défini comme une suite de points à égale distance (rayon) d'un même point (le centre du cercle), la constante est plus souvent définie par la circonférence divisée par le rayon, soit 2π.

Hartl s'attarde ensuite longuement sur les formules mathématiques qui utilisent plus fréquemment 2π que π, arrivant à la conclusion qu'il faut utiliser cette constante en lieu et place de Pi, nommée arbitrairement Tau par Bob Palais (mathématicien qui avait déjà proposé d'employer ce terme en 2001, dans un article intitulé «Pi est faux!»).

Pi a toutefois une histoire et une implantation culturelle importante chez les mathématiciens, précise la BBC. Certains ont déjà fait leur choix, comme Kevin Houston, mathématicien de l'université de Leeds au Royaume-Uni.

«C'était une des choses les plus étonnantes sur lesquelles je sois tombé. […] C'est surprenant que les gens n'aient pas changé avant. Quasiment tout ce que vous pouvez faire en mathématiques avec Pi peut se faire avec Tau aussi, mais quand on en vient à l'utilisation au jour le jour, Tau remporte les suffrages —c'est tellement plus naturel.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
CULTUREτπTau dayTau
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte