Monde

1 milliard de dollars dont personne ne veut

Slate.fr, mis à jour le 30.06.2011 à 12 h 25

 Presidential Dollar Coin Reverse Yaybiscuits123 via Flickr, CC-Licence-by

Presidential Dollar Coin Reverse Yaybiscuits123 via Flickr, CC-Licence-by

Un souterrain plein d’argent dont personne ne veut, voilà qui ferait plaisir à Picsou… mais qui ne plaît pas aux Américains!

Les États-Unis disposent d’une réserve de plus d’un milliard de dollars (690 millions d'euros) en pièces de monnaie dont personne ne veut, explique NPR. Ces pièces inutilisées s’accumulent dans les coffres de la Réserve fédérale depuis 2007. Le Congrès a cependant décidé de continuer à en créer, bien que ses efforts pour demander aux Américains d’utiliser des pièces de monnaie de 1 dollar au quotidien reste vain.

Le Congrès a décidé de frapper une nouvelle série de pièces de monnaie à l'effigie de chaque ancien président des États-Unis, pensant que cela rendrait ces pièces plus populaires. Mais la production n'en est actuellement qu'au dix-huitième président: Ulysses S.Grant... qui présidait de 1869 à 1877! Le coût de cette fabrication s’élève déjà à 300 millions de dollars (207 millions d'euros) et pourrait donc doubler d’ici la fin du programme, en 2016.

Déjà 2,1 milliards de pièces de 1 dollar ont été frappées depuis le début du programme en 2007, coûtant aux contribuables environ 720 millions de dollars. Le gouvernement a ensuite fait un profit de 680 millions de dollars en vendant 1,4 milliard de pièces au public depuis le début du programme.

Mais dans un rapport, adressé au Congrès l’année dernière, la Réserve fédérale a déclaré que ces pièces sont «sans aucun avantage perceptible pour le contribuable» et que les banques les renvoient de plus en plus à la Fed.

Or, l’acceptation de ces pièces pourrait rapporter 5,5 milliards au gouvernement en 30 ans car elles coûtent moins cher à produire et dure plus lontemps que les billets. Mais certains disent que la mise en circulation de ces pièces pourrait augmenter les manœuvres de paiement informatique car les Américains rejetteront l’utilisation de ces pièces.

Jack Weatherford, anthropologue, commente pour NPR:

«Détruisez-les. Les gens n’accepteront pas ces pièces. Personne en Amérique ne veut les utiliser, tant qu’ils auront des billets, ils vont les utiliser.»

L’adoption des pièces de 1 dollar serait donc entravée par la production continue de billets d’un dollar.Mais Gawker raconte l’exemple du Canada qui a enlevé les billets d’un dollar de la circulation deux ans après l’introduction des pièces. Les Canadiens n’avaient donc pas eu le choix...

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte