Economie

Un petit français s’attaque au géant Google

Slate.fr, mis à jour le 28.06.2011 à 14 h 48

Robert Galbraith / Reuters

Robert Galbraith / Reuters

La société française 1plusV a assigné Google devant le tribunal de commerce de Paris ce mardi 28 juin. Elle cherche à obtenir 295 millions d’euros de dommages et intérêts pour réparer le préjudice qu’elle aurait subi à cause du géant informatique, explique le New York Times.

1plusV édite une trentaine de moteurs de recherche thématiques, tels ejustice.fr, comme le souligne Le Figaro. La société, au capital social de 50.000 euros, a déjà intenté deux actions contre Google devant la Commission européenne à Bruxelles. Bruno Guillard, fondateur de la société plaignante, affirme que son action en France «renforce et complète» ses précédentes plaintes.

Selon Bruno Guillard, Google aurait «blacklisté» certains de ses sites pendant quatre ans, les rendant tout à fait impossible à trouver à travers une recherche Google, rapporte le New York Times. La plupart est aujourd’hui trouvable, mais selon 1plusV, ils auraient subi «un dommage irréparable.»

La société française accuse notamment Google d’avoir «attaché» son moteur de recherche aux annonces publicitaires faites par le site (avec des mots-clé vendus aux marques): pour annoncer ses propres moteurs de recherche dont la technologie «verticale» diffère de celle de Google, 1plusV avait besoin de ces publicités. Or, pour ce faire, elle devait nécessairement passer par la technologie de recherche Google, et non par celle qu’elle avait développée, raconte le Financial Times.

Un communiqué de la société affirme:

«1plusV a dû abandonner VSearch et porter ses innovations sur la technologie Google afin de se voir autoriser l’accès aux publicités pour la recherche de Google. Contrairement à ce qu’affirme Google, cette pratique n’a pas pris fin en pratique.»

En plus de l’ «asphyxie des technologies concurrences», 1plusV reproche à Google une concurrence déloyale et la «manipulation des résultats naturels» en favorisant ses propres services.

La société affirme qu’il s’agit de l’action la plus importante intentée en Europe contre le géant américain. Une autre enquête sur les pratiques de l’entreprise américaine a été lancée par les autorités américaines la semaine dernière, rappelle le New York Times.

Correctif: 1plusV édite notamment le moteur de recherche de ejustice.fr et non ejustice.com comme indiqué par erreur dans un premier temps.

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte