Life

Un opération du genou entièrement filmée et live-tweetée

Slate.fr, mis à jour le 27.06.2011 à 11 h 43

twitter - What are you doing?, keiyac via FlickR, CC-Licence-by

twitter - What are you doing?, keiyac via FlickR, CC-Licence-by

Le centre médical de l'université d'État de l'Ohio a décidé, en avril 2011, de live-tweeter une opération chirurgicale du genou, rapporte le site Ragan's Health Care Communication News. Le but de l'équipe? Il s'agissait d'abord de promouvoir la technique chirurgicale d'un nouveau robot, MAKOPlasty et ensuite de faire oeuvre éducative, notamment en direction des étudiants en orthopédie. 

Le centre a pris le temps de réfléchir à la stratégie employée, et de trouver deux chirurgiens et un patient intéressés par le projet, qui a finalement été mis en place le 6 juin 2011. L'acquisition par le centre d'un appareil MAKOPlasty, qui facilite les opérations du genou en cas d'ostéoarthrite, a décidé l'équipe.

«Nous y avons pensé ouvertement, et avons discuté de tous les problèmes potentiels et des options s'offrant à nous. Ensuite, il a simplement fallu aller jusqu'au point où on arrête de trop y penser, et où on le fait», a expliqué au Health Care Communication News Ryan Squire le directeur du programme concernant les réseaux sociaux au centre médical.

Deux chirurgiens (l'un pratiquant l'opération, qui consiste à utiliser un bras robotisé pour enlever une partie du genou et y placer un implant osseux, l'autre décrivant l'opération pour la caméra) et trois communicants de l'hôpital ont été mis à contribution, pour à la fois live-tweeter l'opération (que l'on a pu suivre grâce au hashtag #osumcmako) mais aussi l'enregistrer en vidéo et la diffuser en direct sur la plateforme Ustream. Au final plus d'une centaine de tweets ont été diffusés, et plus de 350 spectateurs ont regardé la vidéo en direct.

Une équipe de communication se tenait dans une pièce attenante, avec la famille de l'opéré et une infirmière, pour contrôler la vidéo et les tweets diffusés.

Même si l'Université d'État de l'Ohio n'est pas la première à live-tweeter une telle opération, elle a été la première à en faire une capture vidéo complète et surtout à répondre aux questions et demandes d'informations postées sur Twitter, raconte le MedCity News.

Ryan Squire a aussi tenu à en faire un guide pour les autres hôpitaux, en donnant quelques conseils importants: ne pas utiliser ce moyen uniquement pour faire de la publicité, en discuter de manière détaillée avec les chirurgiens, ne pas oublier de considérer l'aspect légal, avoir un plan d'urgence au cas où l'opération tourne mal, ou enfin bien préparer l'équipe (pour Ryan Squire, «une personne seule ne peut pas le faire»).

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte