Culture

Superman, Spiderman, Popeye: ces super-héros qui ont changé le monde

Slate.fr, mis à jour le 27.06.2011 à 12 h 45

«Quand Spiderman inspire les décisions de justice et que des scientifiques renommés s’inspirent de Donald Duck, vous savez qu’il est temps de regarder ce qui paraît drôle et léger un peu plus sérieusement.»

C’est par cet avertissement que Neotorama débute son article sur ces bandes dessinées qui ont changé la face du monde. Le site, republiant un article de Mental Floss, a listé cinq super-héros dont les destins sont sortis du papier et de l’imagination des lecteurs.

Quand Superman a défait le Ku Klux Klan

Dans les années 1940, les Aventures de Superman faisaient sensation sur les ondes américaines. Et le Ku Klux Klan prospérait, accueillant de plus en plus de fidèles. Son influence politique grandissait et rien ne semblait stopper cette ascension. Sauf Superman et son mantra de «Vérité, justice, de valeurs américaines.» C’est comme cela que le militant Stetson Kennedy s’inspira du super-héros pour mettre au jour les secrets de l’organisation raciste qu’il venait d’infiltrer.

Les auteurs de la série radiodiffusée, à la recherche de nouveaux méchants, accueillirent le jeune homme, faisant de l’homme de fer un rempart contre le KKK, révélant ses méthodes, moquant ses rituels et ses liens avec le pouvoir. En deux semaines de diffusion, à l’été 1946, eut un fort impact sur le recrutement des Klanistes, qui chuta brutalement. 

Comment Popeye a aidé à dépasser la Grande dépression

Pas la peine de rappeler le secret de Popeye (les épinards). Ce qui est moins connu, c’est que cette addiction à la boite de conserve lui vient des autorités américaines. Dans les années 30, alors que les Etats-Unis s’enfonçaient dans la crise économique et la pauvreté, le gouvernement fédéral cherchait un moyen de communiquer sur les épinards —  leurs richesses en vitamine — et l’intérêt des conserves. Popeye, dont la force était jusqu’à alors inexpliquée, ferait un formidable promoteur. Bingo ! ce fut un succès: les ventes augmentèrent d’un tiers et (incroyable de nos jours) les épinards devinrent le plat préféré des jeunes Américains, après la dinde et la glace.

Peu importe si la teneur en fer n’était pas aussi élevée que les Américains le croyaient alors…

Pas d’Elvis sans Captain Marvel Jr

Petit, celui qui n’était pas encore le King avait un héros: Captain Marvel Jr. Fils de son père, le jeune Marvel avait une autre caractéristique : une mèche un peu rebelle barrait son front. Quand Elvis s’est mis en marche de conquérir l’Amérique, puis le monde, il embrassa la même coupe de cheveux ; et conserva parfois son style vestimentaire. D’où croyez-vous que lui vint l’idée de cette cap? Elvis n’a jamais caché sa source d’inspiration, rappelle Neatorma, conservant sa collection de comics jusqu’à la fin de sa vie. 

Spiderman invente le bracelet électronique

Si DSK peut aujourd’hui dormir ailleurs qu’en prison, c’est grâce à l’homme-araignée. En 1977, Spidey est poursuivi par un méchant qui le traque grâce à un transmetteur électronique qu’il a attaché à son poignet.  Le méchant perd à la fin, mais un juge du Nouveau-Mexique a trouvé que le génie du mal pouvait lui filer un sacré coup de main. Il se tourne vers un vendeur de composants électroniques pour lui demander de concevoir un tel objet. Ce qui est fait en 1983 et aussitôt testé sur cinq prévenus. Aujourd’hui, ce qui a failli nuire à Spiderman équipe les chevilles de nombreux condamnés.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte