Life

Recevoir votre salaire peut vous tuer

Slate.fr, mis à jour le 27.06.2011 à 10 h 23

- REUTERS/Jo Yong-Hak -

- REUTERS/Jo Yong-Hak -

Attention, recevoir votre salaire peut nuire à votre santé… selon cette étude de l’université Notre Dame aux Etats-Unis, il semble que la probabilité de décéder augmente le jour après avoir reçu votre paie. Accident de la route, crise cardiaque, augmentation de prise de substances illicites sont parmi les causes de ce pic de mortalité enregistré la semaine qui suit la réception du chèque de l’employeur, ou du prestataire d’allocations.

Un des responsables de l’étude, l’économiste William Evans, établit un lien entre le danger mortel du chèque de paie et les folles dépenses: il y a une augmentation de l’activité économique après les versements de salaire, qui commence le jour d’après la paie et continue toute la semaine suivante. Certaines de ces activités, comme la conduite d’un véhicule pour aller faire la tournée des bars, va naturellement augmenter les risques. «De nombreuses autres activités sont connues pour fonctionner comme des déclencheurs de crise cardiaques», assure-t-il.

Pour leur étude, qui a duré trois ans, les chercheurs ont examiné plusieurs millions de certificats de décès au sein de quatre groupes démographiques différents aux Etats-Unis pour lesquels les chercheurs savaient avec précision quel était le jour de paie, ce qui n’est pas le cas avec les salariés du privé. D’où le périmètre de l’étude: des retraités, des militaires, des familles recevant la prime pour l’emploi et certains habitants de l’Alaska qui perçoivent une prime d’Etat. Ce qui a frappé les chercheurs, c’est que tout le monde est touché par cette augmentation de la mortalité: les jeunes et les vieux, les hommes comme les femmes, les bas comme les hauts revenus, les couples et les célibataires…

Avantage, en France, la plupart des salariés sont payés à la fin de chaque mois. Cela fait quatre fois moins de risque de mourir après avoir reçu son virement que dans les pays où l’on est payé à la fin de chaque semaine. Si cette étude est transposable à la France, la première semaine de juillet d’annonce donc mortelle. Attachez vos ceintures.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte