France

Mariage gay approuvé à New York, marche pour le vote à Paris

Slate.fr, mis à jour le 27.06.2011 à 10 h 24

Célébration du vote de la loi, vendredi à New York. REUTERS/Lucas Jackson

Célébration du vote de la loi, vendredi à New York. REUTERS/Lucas Jackson

Le sénat de l’Etat de New York a voté tard dans la nuit de vendredi à samedi la légalisation des mariages entre personnes de même sexe, devenant ainsi le sixième et le plus large des six Etats américains à permettre le mariage entre gays et lesbiennes. 

Après plusieurs jours de difficiles négociations, quatre parlementaires républicains ont finalement rompu avec la ligne de leur parti et rejoint le groupe démocrate, presqu’uni sur la question, pour soutenir la proposition de loi du gouverneur de l’Etat Andrew Cuomo. Mark Grisanti, un républicain de Buffalo Republican qui s’était opposé au mariage gay lors de sa campagne l’an dernier, fut l’un des quatre sénateurs à avoir franchi le Rubicon :

«Un homme peut être plus sage aujourd’hui qu’hier, mais il y aura aucun respect pour cet homme s’il n’a pas accompli son devoir».

La loi a finalement été adoptée par 33 voix contre 29.  Elle deviendra effective trente jours après la signature du gouverneur.

Comme le remarque le New York Times, l’approbation de cette loi s’est fait dans un étrange revers de fortune pour les militants homosexuels. Il y a tout juste deux ans, en effet,  la loi sur le mariage entre personnes du même sexe avait rejeté de façon humiliante, et inattendue : le sénat de l’Etat était alors majoritairement démocrate.

Aujourd’hui, les choses étaient différentes, notamment grâce au soutien de Cuomo, qui avait fait de cette loi une de ses principales priorités lors de sa campagne électorale. Finalement, ses efforts, et le lobbying des associations militantes dans la presse, auront eu raison d’un sénat pourtant sous contrôle des républicains.

Dès que Cuomo aura apposé sa signature sur la loi, New York rejoindra donc les cinq autres Etats où le mariage entre personnes de même sexe est légal: le Connecticut, le Massachusetts, le New Hampshire, le Vermont, l’Iowa (et le District of Columbia). Le mariage homo fut également rendu brièvement légal en Californie en 2008, avant qu’une bataille légale ne complique tout.

«New York donne le ton au pays, et là, c’est une sacré tonalité qui va résonner dans tout le pays», a déclaré Richard Socarides, le président of Equality Matters, dans un entretien à Politico.

Ce son peut-il être entendu en France? Ce samedi 25 juin, les gays, lesbiennes et trans organisent à Paris la traditionnelle Marche des fiertés. Cette année, le mot d’ordre est: «Pour l’égalité, en 2011 je marche, en 2012 je vote». On y parlera sans doute de cette nouvelle venue de l’Atlantique, et de ce député UMP Jacques-Alain Bénisti qui a comparé le mariage gay à la légalisation du viol :

«Après le mariage homosexuel, bientôt l’adoption, après l’autorisation du piratage et des vols de DVD, après la demande d’arrêt des contrôles de vitesse, après la dépénalisation de la prostitution, après la non-incarcération des délinquants mineurs, je dirais à la limite, à quand la dépénalisation du viol? Ou la légalisation du viol?»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte