Life

LulzSec attaque la police des frontières d'Arizona

Slate.fr, mis à jour le 24.06.2011 à 18 h 01

razor wire on fence (you are not welcome here_, woodleywonderworks via Flickr, CC-Licence-by

razor wire on fence (you are not welcome here_, woodleywonderworks via Flickr, CC-Licence-by

Dans la nuit du 22 au 23 juin 2011, le groupe d'activistes LulzSec a annoncé sur Twitter la publication de «Chinga La Migra» («Nique la police de l'immigration»), leur premier trésor de guerre depuis l'alliance du groupe avec les Anonymous. Ce «trésor» est le fruit du piratage du site de la police des frontières de l'Arizona.

La police de l'Arizona a depuis confirmé que son site avait bien été piraté, et que ses équipes étaient en train d'analyser la situation afin de comprendre comment l'opération avait pu avoir lieu.

Capture d'écran du compte Twitter @lulzsec, mercredi 23 juin.

Deux liens accompagnent le tweet de LulzSec: l'un vers le site d'hébergement de fichiers torrent ThePirateBay, l'autre vers un communiqué de presse du groupe, avec un peu plus d'informations quant aux but de l'entreprise.

«Nous publions des centaines de bulletins privés, des manuels d'apprentissage, des mails personnels, des noms, des numéros de téléphones, des adresses et des mots de passe venant de la police des frontières de l'État d'Arizona. Nous avons pris pour cible cette organisation, car nous sommes contre la loi SB1070 (une législation du Sénat de l'Arizona rendant extrêmement stricte l'immigration) et contre la discrimination au profil faite par la police anti-immigration en Arizona.»

Rob Beschizza, sur le site BoingBoing, effectue une analyse de quelques passages des documents récupérés.

«Avec plus de 700 bulletins, archives de courriels, images et autres fichiers, le paquet de 440MB gardera les lecteurs occupés pour plusieurs jours.»

Parmi les mails personnels, certains sont ouvertement racistes, demandant une frontière bien plus étanche entre les Etats-Unis et le Mexique:

«DES PHOTOS D'UN RAID CONTRE UN DEALER DE DROGUE À MEXICO SONT JOINTES À CE MAIL. ÊTES VOUS PRÊTS À VOIR ÇA??? […] Regardez, tous les billets qu'on voit sur la photo sont des dollars!!! Vous vous demandiez encore pourquoi le coût de la vie a connu une hausse incroyable dans notre pays??? Je ne me le demande plus... […] Notre pays saigne de l'extérieur!!! Ne pensez-vous pas qu'il est temps de reprendre ce pourquoi ON s'est sacrifié ces dernières 140 années ??? Je pense qu'il est temps. Construisons la clôture encore plus profondément, et encore plus élevée, resserrons les contrôles aux frontières, et renvoyons TOUS les étrangers chez eux!!!»

D'autres relatent des faits divers, ou des fusillades ayant eu lieu. Un document Word intitulé «McDonals Off Duty Shooting» raconte comment un officier qui n'était pas en service s'est retrouvé mêlé à une fusillade après une prise d'otages dans un McDo. Un enfant avait été tué.

«Vous ne pouvez pas avoir l'esprit policier dans une situation où vous n'êtes pas en service», conclut un sergent californien dans le document, sans préciser qui avait entamé la fusillade.

«Je me demandais vraiment si un de mes propres gars allait ne pas me reconnaître. J'avais vraiment peur qu'il y ait un autre flic en repos qui se soit dit que j'étais le méchant.»

Certains racontent simplement la vie des commissariats, certains ne disposant pas encore d'Internet haut-débit. On trouve aussi de simples mémos, des guides d'utilisation des réseaux sociaux à l'attention des policiers, ou encore une présentation Powerpoint sur les vulnérabilités des ferries aux attaques terroristes.

LulzSec et Anonymous, une alliance «contre-nature»

L'opération #AntiSec, à l'origine de ce premier butin, a été lancée lors de l'alliance de LulzSec et Anonymous, et se veut un appel à tous les hackers du monde.

«Nous encourageons tous les vaisseaux, grands ou petits, à ouvrir le feu sur tous les gouvernements ou organisations gouvernementales dont ils croiseront la route. […] Ensemble, nous pouvons nous défendre pour protéger notre vie privée, afin qu'elle ne soit pas envahie par des gloutons profiteurs. Votre chapeau peut être blanc, gris ou noir (référence aux blackhat, whitehat ou greyhat chez les hackers), votre peau et votre race ne sont pas importantes. Si vous êtes conscients de la corruption, exposez-la maintenant, au nom de l'Anti-Sécurité.»

Mathias Riquier revient sur les intentions du groupe, dans un article du site Fluctuat.net. Pour lui, l'attaque du site de la police des frontières de l'Arizona montre la force de frappe créée par l'alliance des deux groupes, «alliance contre-nature» selon Fluctuat.

«L'opération “Anti-Security” […] a tout l'air d'une action organisée qui se différencie par son caractère purement offensif, alors qu'Anonymous donnait plutôt dans la réaction à un fait avéré. […] Ici, l'idée est de cogner sur tout gouvernement, toute entreprise, toute organisation importante, qui donnerait des signes de corruption, et choper de la paperasse compromettante (pour en faire quoi, c'est là toute la question).»

«En gros», résume Mathias Riquier, «c'est comme si WikiLeaks avait ouvertement décidé de casser les portes blindées des quartiers généraux de Big Brother pour aller fouiller dans les placards douteux». Toutefois, continue-t-il, «personne aujourd'hui ne peut répondre à la question “bon sang, mais que veulent-ils réellement?”. La vérité, à la WikiLeaks? Le conflit? Le chaos, en tentant de provoquer l'indignation de masse? La négoce d'une place au soleil sur Sealand?»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte