Life

L'appareil photo qui ne fait plus le point

Slate.fr, mis à jour le 21.10.2011 à 9 h 02

Comment ne plus rater une photo? Lytro a peut-être la solution. La start-up compte sortir d'ici fin 2011 un appareil photo qui ne fera plus le point, l'idée étant que l'appareil capturera toute l'information possible, et rendra une photo numérique qu'on pourra ajuster.

Tomio Geron, sur le blog Social Markets de Forbes, développe le concept:

«Cela veut dire que n’importe qui peut prendre une photo sans faire le point mais s’en occuper plus tard, après avoir télécharger la photo sur un ordinateur et faire le point sur n’importe quel zone de l’image.»

Plus simplement dit en image (cliquez sur n'importe quelle partie de la photo pour faire le point):

Zdnet explique:

«Cette technologie a été mise au point par Ren Ng, un étudiant de l’université de Stanford qui a fondé Lytro et levé 50 millions de dollars. Plutôt que de vendre sa découverte sous forme de licence à des fabricants d’appareils photo numériques, Lytro préfère sortir son propre modèle.»

Tomi Geron remarque qu’avec cette technologie, Lytro va peut-être rendre la photographie si facile qu’elle sera peut-être «trop facile». Mais Ren Ng, lui, relève qu’il pourra ainsi permettre d’ouvrir un «nouveau type de photo, de nouveaux types d’usages photographiques».

A quand la photo inratable? Cécile Dehesdin, sur Slate.fr, s’était posée cette question en janvier 2011.

Qu’est-ce qu’une photo ratée et une photo réussie?

Aujourd’hui, pour le grand public, une photo est ratée si elle est floue sur l’objet qui intéresse, si elle est surexposée ou sous-exposée. Les fabricants d’appareil ont donc travaillé à des automatismes qui aident à la mise au point, à l’exposition et à la stabilisation. Par exemple, avec les numériques et les téléphones portables les photos se prennent souvent à bout de bras –«l’horreur», note Luc Saint-Elie, responsable formation et communication en nouvelles technologies chez Panasonic, «c’est impossible d’être net à bras tendu», d’où des systèmes internes à l’appareil pour contrebalancer les mouvements du photographe et stabiliser la prise de vue. 

Ce qui fait qu’une photo est ratée ne relève pas seulement de la technique pure: «On veut que les couleurs soient comme on s’en souvient», explique Mike Owen de chez Canon. «Donc on essaye de faire en sorte que les couleurs capturées pendant une photo imitent la façon dont les gens pensent à ces couleurs». D’où, par exemple, un mode portrait qui amplifie les tons rouges, ou un mode paysage qui amplifie les tons verts ou bleus. Ou les modes nuit/ lumière du jour/ néon qui rectifient la balance des blancs. (…)

» Lire la suite de l’article A quand la photo inratable?

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte