Monde

Un superordinateur aussi puissant que 28.160 Playstation 3

Temps de lecture : 2 min

NCSA supercomputers, kosheahan via Flickr
NCSA supercomputers, kosheahan via Flickr

Le superordinateur le plus puissant du monde n’est plus chinois mais japonais, rapporte le blog Techland du magazine Time.

Simplement nommée «K», cette machine a été conçue et installée par la société Fujitsu à l’Institut des sciences informatiques avancées Riken sur le campus de Kobe. Ce mastodonte se compose de 672 baies informatiques abritant 68.544 processeurs multicœur, ce qui lui permet de réaliser plus de 8 millions de milliards d’opérations par seconde, soit la puissance de calcul équivalente à 28.160 consoles PlayStation 3s.

La place de numéro un a été ravie à l’Université nationale chinoise de technologie de la défense. Le troisième sur la liste est américain et s’appelle Jaguar. Le classement est régulièrement mise à jour par Top500 en fonction des résultats de chacun des superordinateurs au test de performance Linpack.

Le plus étonnant, c’est ce que «K» n’a pas encore fini sa croissance puisque le projet doit être terminé en 2012. Il disposera alors de 800 baies informatiques et sera donc encore plus puissant grâce à l’ajout de «processeurs ultra-rapide et à haute efficacité énergétique».

«K» vient de la lettre du kanji japonais «kei» qui signifie 10 péta, ou 10 puissance 16, soit la rapidité que devrait atteindre le superordinateur en 2012.

Slate.fr

Newsletters

Face à l'arrivée des réfugiés, la population européenne bricole une hospitalité

Face à l'arrivée des réfugiés, la population européenne bricole une hospitalité

Des actions collectives spontanées initiées par des volontaires non politisé·es peuvent aboutir à des actions ayant un impact sur les opinions publiques. Mais pas sur l'accueil des réfugié·es lui-même.

Selon des experts, l'utilisation d’armes imprimés en 3D à Halle doit servir d'avertissement pour les autorités

Selon des experts, l'utilisation d’armes imprimés en 3D à Halle doit servir d'avertissement pour les autorités

Dans un message, le terroriste a écrit que pour ceux qui vivent dans un pays sans arme, cela «peut présenter un intérêt. Tout ce dont vous avez besoin est d’un weekend entier et de 50$ de matériels».

Une ville d'Oklahoma recherche des charniers 98 ans après un massacre raciste

Une ville d'Oklahoma recherche des charniers 98 ans après un massacre raciste

Des anthropologues légistes essayent de retrouver où ont été enterrés des centaines d'Afro-Américains tués par des foules de blancs en 1921.

Newsletters