Life

Un manchot perdu tout seul en Nouvelle-Zélande

Slate.fr, mis à jour le 21.06.2011 à 16 h 08

Emperor Penguins/ Lin Padgham via Flickr CC License by

Emperor Penguins/ Lin Padgham via Flickr CC License by

Un manchot empereur s’est égaré sur la plage de Peka Peka, en Nouvelle-Zélande, apprend-on sur tvnz.co. Une habitante qui promenait son chien a alors alerté le ministère de la Conservation. Elle explique:

«J’ai vu cette chose blanche scintillante qui se tenait debout et j’ai pensé que je voyais des choses [qui n’existaient pas].»

Il n’est pas rare qu’un manchot s’arrête sur la terre ferme pour muer ou pour se reposer (ils peuvent passer des mois dans l’océan), mais c’est la première fois depuis 1967 qu’un manchot empereur est observé en Nouvelle-Zélande, si loin de son milieu de vie habituel. Les scientifiques ne savent pas ce qui a pu tant le désorienter car les manchots empereurs vivent normalement dans l’Antarctique.

Adultes, ils peuvent atteindre plus d’un mètre (ce sont les plus grands des manchots) et peser jusqu’à trente kilos. Pour se nourrir, ils peuvent plonger jusqu'à 450 mètres de profondeur et tenir plus de dix minutes sous l’eau. Selon les scientifiques qui l’ont étudié, cet animal n’a que dix mois et mesure 80 centimètres, il fait donc partie de la portée née durant l’hiver dernier. Colin Miskelly, expert des manchots au musée Te Papa de Nouvelle-Zélande, raconte à tvnz:

«Habituellement, ils restent sur les banquises et se nourrissent de poissons, de calamars et de krill. Celui-ci a tout simplement continué vers le nord et cela constitue un chemin beaucoup plus long [que celui  emprunté] normalement.»

Le manchot est cependant en bonne santé et semble bien nourri, même si Colin Miskelly pense que l’animal a mangé du sable humide, le confondant avec la neige qu’il a l'habitude de manger (car c’est la seule source de liquide dont il dispose dans l’Antarctique).  Cité par le Guardian, il précise:

«Il ne réalise pas que le sable ne va pas fondre à l’intérieur de lui.»

Le manchot n’est cependant pas en danger immédiat de déshydratation car il peut aussi boire de l’eau salé en été. Il peut aussi survivre plusieurs semaines avant de devoir manger à nouveau explique le site ktnv, mais il est essentiel pour la survie de cet animal qu’il retrouve le chemin vers le sud. 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte