Monde

Les Etats-Unis ferment le dossier judiciaire de Ben Laden

Temps de lecture : 2 min

Des photos de Ben Laden à Karachi. REUTERS/Athar Hussain
Des photos de Ben Laden à Karachi. REUTERS/Athar Hussain

La justice fédérale des Etats-Unis a formellement mis fin aux poursuites contre Oussama ben Laden vendredi 17 juin à la suite de la mort de ce dernier le 2 mai au cours d’un raid de l’armée américaine à Abbottabad, au Pakistan.

Cette décision signifie la fermeture officielle du dossier judiciaire de l’ancien leader d’al-Qaida, qui s’était ouvert juin 1998 quand un grand jury avait décidé de porter des accusations contre le chef d'al-Qaida pour avoir soutenu une embuscade qui a tué 18 soldats américains en Somalie en 1993, rapporte le Wall Street Journal.

Un acte d'accusation qui a par la suite été révisé pour accuser Oussama ben Laden d’avoir organisé des attentats simultanés contre deux ambassades américaines en Afrique de l'Est, qui ont fait 224 morts le 7 août 1998, et de l'attentat-suicide contre le navire américain USS Cole, en 2000. Aucune des accusations ne portait sur les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

Le plus haut responsable américain de la lutte antiterroriste, le vice-procureur général adjoint George Z. Toscas, a expliqué dans un document officiel que le gouvernement américain avait confirmé la mort de Ben Laden grâce à des échantillons d’ADN, la technologie de reconnaissance faciale et au témoignage d’une de ses femmes qui vivait dans la maison où se cachait le terroriste.

Le document fait aussi référence à une «quantité significative» de matériel d'al-Qaida découvert dans le repaire du chef terroriste, dont des «correspondances entre Oussama ben Laden et d'autres hauts responsables d'al-Qaida sur toute une série de sujets», rapporte Associated Press.

La décision de mettre fin aux procédures judiciaires contre un accusé après confirmation de sa mort est habituelle aux Etats-Unis, mais il y a peu de chances pour que cette étape symbolique mette fin aux nombreuses théories du complot et autres rumeurs selon lesquelles Oussama ben Laden n’a pas été tué par l’armée américaine le 2 mai 2011. Des rumeurs qui ont redoublé avec le refus des autorités américaines de diffuser des photos du corps de l’ancien leader d’al-Qaida, comme elles l’avaient fait pour les deux fils de Saddam Hussein par exemple.

Slate.fr

Newsletters

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

Certains experts estiment que Pékin pourrait bien laisser décroître encore plus la valeur de sa monnaie par rapport au dollar.

Transition des jeunes trans*, quand science et militants divergent

Transition des jeunes trans*, quand science et militants divergent

L'article d'une chercheuse américaine, qui examine la possibilité d’un effet de dynamique de groupe pour les jeunes filles s’identifiant comme trans*, a suscité l'ire de certains groupes militants.

Newsletters