Life

Les fans de science-fiction au secours de la Darpa

Slate.fr, mis à jour le 17.06.2011 à 11 h 41

La navette Endeavour s'approche de la Station Spatiale Internationale, lors du vol STS-130, le 9 février 2010. Wikimedia Commons/NASA

La navette Endeavour s'approche de la Station Spatiale Internationale, lors du vol STS-130, le 9 février 2010. Wikimedia Commons/NASA

En septembre 2011, l'Agence pour la recherche et le développement du département américain de la Défense (la Darpa) va organiser un symposium afin de préparer les cent prochaines années de recherches sur les voyages intergalactiques, raconte Spencer Ackerman dans le magazine Wired.

Les technologies disponibles en 2011 ne seront très certainement pas les mêmes dans une centaine d'années. Pour imaginer quelles pourront être ces nouvelles technologies, la Darpa a donc décidé d'ouvrir le débat à toute une frange d'auteurs, illustrateurs, philosophes et «technologistes». Pour David Neyland, directeur du bureau technologique tactique à la Darpa, «ce ne sera pas juste une nouvelle conférence sur les technologies spatiales —on espère que des éthiciens, des avocats, des écrivains de science-fiction, des technologistes et d'autres, participeront au dialogue afin que nous soyons sûrs d'aborder tous les aspects des voyages interstellaires».

La Darpa, alliée au centre de recherches Ames de la Nasa, sollicite jusqu'au 8 juillet 2011 des résumés en préparation d'articles de recherches, ou simplement des sujets à aborder lors des panels de discussion. Parmi les sujets déjà listés, on trouve:

  • Les solutions pratiques de voyage (temps et distance): propulsion, manipulation et/ou dilatation du temps/de l'espace, navigation presque à la vitesse de la lumière, navigation au-delà de la vitesse de la lumière
  • Les considérations éducationnelles, sociales, économiques et légales: l'éducation comme une mission, qui y va, qui reste sur Terre, doit-on en profiter ou non, quelle économie dans l'espace, comment communiquer avec la Terre
  • Les considérations philosophiques et religieuses: pourquoi y aller, quels sont les aspects moraux / éthiques, les implications de la découverte d'un monde habitable, les implications de la découverte de la vie autre part
  • La biologie et la médecine dans l'espace: physiologie et psychologie dans l'espace, suspension de la vie humaine (cryogénie par exemple), les hôpitaux ou infirmeries dans l'espace
  • La science de l'habitat et de l'environnement: conséquences d'avoir ou non une gravité, les effets de l'espace et de la radiation, les toxines environnementales, la collecte d'énergie et son utilisation, l'agriculture, les environnements autosuffisants
  • Les destinations: critères de sélection d'une destination, qu'emporter, combien de missions et de destinations, l'idée d'envoyer une sonde ou d'effectuer un voyage sans retour assuré
  • La communication de ce que l'on verra: narration comme un moyen d'inspiration, la relation entre la motivation, le bénéfice par rapport à l'investissement, l'utilisation des films, de la télévision et des livres pour populariser la recherche et les voyages à long termes

Pour l'occasion, la Darpa a mis en place un site web, 100 Year Starship Study (le «Vaisseau pour 100 ans»), ainsi qu'un compte Twitter afin de mobiliser les personnes qui seraient intéressées.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte