Monde

Le conflit en Libye devient une «guerre civile»

Slate.fr, mis à jour le 17.06.2011 à 11 h 07

Kadhafi au gala pour le 41e anniversaire de la révolution libyenne, à Tripoli, le 1er septembre 2010. REUTERS/Ismail Zitouny.

Kadhafi au gala pour le 41e anniversaire de la révolution libyenne, à Tripoli, le 1er septembre 2010. REUTERS/Ismail Zitouny.

Un conflit armé? Non, une guerre civile. Le Huffington Post publie un article relatant comment l’agence Associated Press, très influente auprès des médias américains, a enjoint ses journalistes de désormais qualifier la situation en Libye de «guerre civile». Il cite un mémo interne justifiant cette décision par la durée du conflit, l’existence de deux camps cohérents et le contrôle par les rebelles d’une bonne partie du territoire.

Une des dernières dépêches publiées par l’agence sur la Libye, jeudi 16 juin, commence ainsi par les mots suivants:

«Les efforts diplomatiques renouvelés pour stopper la guerre civile en Libye semblaient trouver un écho jeudi alors que le tumulte des attaques aériennes de l’Otan continuait à frapper Tripoli, le bastion de Mouammar Kadhafi.»

«Ce changement n’est pas juste un problème sémantique. Etant donné le rôle des médias dans le cadrage des débats politiques, les mots employés peuvent faire la différence dans l’esprit du public», commente le Huffington Post, qui rappelle par exemple que le Los Angeles Times et la chaîne NBC News avaient créé l’événement en 2006 en commençant à se référer à la violence de la situation en Irak comme à une «guerre civile». Le site souligne aussi que «la Maison Blanche pourrait avoir plus de difficultés à vendre au public l’engagement aux côtés d’un camp dans une "guerre civile" en Afrique du Nord plutôt que dans une campagne militaire limitée de l’Otan pour protéger des rebelles prônant la démocratie de la brutalité d’un dictateur».

D’autres organes de presse, comme Bloomberg et le Wall Street Journal, ont commencé à utiliser de manière officielle l’expression «guerre civile», au contraire du New York Times, qui n’a pas défini de politique précise: le quotidien a employé ces mots à quelques reprises, par exemple dans des articles sur les prix du pétrole, sur l’attitude des entreprises italiennes ou sur le débat au G8 de Deauville.

En France, l’AFP emploie plutôt pour l’instant les mots «conflit» ou «crise libyenne». En revanche, on trouve l’expression «guerre civile», par exemple, dans les colonnes de Libération. A noter que c’est également le qualificatif qui est appliqué à l’événement sur l’encyclopédie en ligne Wikipedia.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte