France

DSK avait invoqué l'immunité diplomatique lors de son arrestation

Temps de lecture : 2 min

Cour Suprême de l'Etat de New York, le 19 mai. REUTERS/Richard Drew/Pool
Cour Suprême de l'Etat de New York, le 19 mai. REUTERS/Richard Drew/Pool

Selon un compte-rendu publié jeudi 16 juin par le bureau du procureur du comté de New York, DSK aurait invoqué l'immunité diplomatique lors de son arrestation à New York le 14 mai, avant de se raviser, rapporte lemonde.fr.

Vers 17h, DSK est menotté dans une partie de l’aéroport JFK réservée à la police. «Est-ce bien nécessaire?», s’insurge l’ancien directeur du FMI. Un policier lui répond: «Oui, c’est nécessaire», ce à quoi DSK lui aurait rétorqué: «J’ai l’immunité diplomatique.» Lorsque les enquêteurs lui réclament son passeport, il aurait expliqué en avoir un deuxième, et demandé à parler avec le Consulat français.

Vers 21h, au commissariat de Harlem, le prévenu demande s’il a besoin d’un avocat. Miguel Rivera, de l’unité spéciale des victimes de Manhattan, lui explique qu’il en a le droit, et ajoute: «Je ne sais pas si vous bénéficiez d’un statut diplomatique particulier». DSK rétorque: «Non, non, non, je n’essaie pas d’utiliser ça. Je veux juste savoir si j’ai besoin d’un avocat.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

» Tous les détails de l'arrestation, dans le document PDF publié par le bureau du procureur

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio