Culture

Un détenu américain avoue avoir tiré sur Tupac

Temps de lecture : 2 min

«Tupac Shakur»/jlmaral via FlickR CC Licence By
«Tupac Shakur»/jlmaral via FlickR CC Licence By

Dexter Isaac, un détenu américain, a avoué avoir participé au vol et à la tentative de meurtre du rappeur Tupac Shakur en novembre 1994, apprend-on sur le site AllHipHop.com.

La star du hip-hop avait été blessée par balle en entrant dans un studio de Manhattan: on lui avait volé 40.000 dollars et des bijoux. Aujourd’hui, Dexter Isaac, condamné à perpétuité pour un autre meurtre, affirme avoir été payé 2.500 dollars par le manager de rap James «Jimmy Henchman» Rosemond pour attaquer Tupac.

A l’époque, cet incident avait déclenché une véritable guerre entre Tupac et un autre rappeur, Notorious B.I.G., dont le manager était Puff Daddy. Les violences avaient monté jusqu’à la mort des deux symboles du rap américain à quelques mois d’intervalle. Tupac avait été abattu le 13 septembre 1996, suivi de Biggie le 9 mars 1997.

James Rosemond a notamment travaillé avec The Game et Akon. Il est aujourd’hui poursuivi aux États-Unis pour une affaire de trafic de cocaïne. Le manager affirme que les aveux de Dexter Isaac sont faux et liés à sa collaboration avec la police en ce qui concerne son trafic de drogues. Il avait aussi nié avoir planifié l’agression de 1994, bien qu’une enquête du journaliste Chuck Phillips l’ait dévoilé dans le Los Angeles Times en 2008 (avant que le journal ne se rétracte).

Slate.fr

Newsletters

Nos goûts musicaux ont peut-être une origine culturelle

Nos goûts musicaux ont peut-être une origine culturelle

La musique serait appréciée différemment selon les pays.

Avanies historiques et beautés singulières de la Berlinale

Avanies historiques et beautés singulières de la Berlinale

À mi-parcours, le Festival de Berlin est d’ores et déjà marqué par une situation historique inédite. Mais il aura révélé, même à demi-enfouis dans une programmation toujours plus pléthorique, une poignée de films mémorables.

Au Moyen Âge, l’ancienneté était la norme en politique

Au Moyen Âge, l’ancienneté était la norme en politique

À quel âge devient-on vieux quand on est homme ou femme politique? Contrairement à ce qu'on pense parfois, la gérontocratie n'est pas une invention contemporaine.

Newsletters