Culture

Comment Keanu Reeves a fini d’être triste

Temps de lecture : 2 min

Extrait de «Ode au bonheur» - capture d'écran du site The Guardian
Extrait de «Ode au bonheur» - capture d'écran du site The Guardian

L’acteur Keanu Reeves vient de sortir un drôle de livre, intitulé Ode au bonheur. The Guardian nous explique comment l’acteur en est arrivé là, lui qui était connu pour être un éternel mélancolique. Et pour cause: il a dû affronter successivement la fausse-couche de sa petite amie, la séparation amoureuse qui s’en est suivie, puis la mort dans un accident de voiture de son ex.

L’an dernier, une photographie de lui l’air morose avait même incité ses fans à créer un «Jour pour réconforter Keanu», rappelle The Guardian. Aujourd’hui, l’acteur a choisi l’autodérision pour oublier son chagrin.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le livre est vendu 32£ (36 euros) dans une édition limitée de 4.000 exemplaires. A chaque page, le niveau d’apitoiement sur son propre sort augmente, avec les dessins à l’encre noire de l’artiste Alexandra Grant, dont on dirait qu’ils ont été mouillés par des larmes. A la fin, une image d’une tache noire qui saigne, avec une simple phrase: «Ça peut toujours être pire.»

Newsletters

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

Le nouveau film d'Yvan Attal raconte une affaire éprouvante à travers plusieurs points de vue, invitant tous les hommes à réfléchir.

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio