Économie

Les femmes minces gagnent plus d'argent que les grosses

Temps de lecture : 2 min

Finbarr O'Reilly / Reuters
Finbarr O'Reilly / Reuters

D’innombrables études le prouvent: les femmes gagnent en moyenne moins d’argent que les hommes. Mais il semblerait qu’il existe un autre facteur de discrimination salariale encore peu étudié: le poids. Selon une récente étude parue dans le Journal of Applied Psychology, les femmes qui sont «très minces» gagnent en moyenne 22.000 dollars (15.000 euros) par an de plus que leurs «homologues de poids moyen», rapporte le magazine Time.

Timothy A. Judge de l’université de Floride et Daniel M. Cable de la London Business School ont étudié la relation entre le salaire et le poids chez les hommes et les femmes en se basant sur deux études longitudinales (une américaine et une allemande). Selon les résultats de leurs travaux, non seulement les femmes de poids moyen gagnent moins, mais les femmes «fortes» et «très fortes» gagnent respectivement 9.000 et 19.000 dollars de moins que leurs homologues de poids moyen.

Autre enseignement de l’étude: prendre du poids semble avoir plus d’impact sur le salaire des femmes que sur celui des hommes. Le Huffington Post souligne également que l’étude, qui portait sur plus de 23.000 salariés, montre que les femmes très minces sont celles qui perdent le plus en salaire si elles prennent quelques kilos. Les auteurs de l’étude écrivent dans leurs conclusions:

«Bien que le poids ait déjà été étudié, nous fournissons de nouvelles théories et preuves que le "deux poids deux mesures" est plus complexe que ce que les études passées montraient.»

Lisa Quast écrit sur le site du magazine Forbes que le constat fait par l’étude est le reflet d’une tendance dans la société américaine:

«Dans la culture américaine, nous savons que les standards de beauté sont plus minces pour les femmes que pour les hommes (on le voit bien dans la croyance que les femmes en surpoids sont «grosses» alors que les hommes en surpoids sont «robustes»). Avec le temps, ce standard féminin s’est empiré, et les femmes essayent de perdre de plus en plus de poids.»

Le magazine Time écrit:

«Alors mesdames, même si vous avez fait des efforts pour réduire l’inégalité salariale hommes/femmes, il y a désormais l’inégalité salariale en fonction du sexe et du poids. Nous aimerions pouvoir faire des blagues insidieuses, mais franchement, nous sommes trop déprimés.»

Slate.fr

Newsletters

Un jour ou l'autre, le monde manquera de sable

Un jour ou l'autre, le monde manquera de sable

Deuxième ressource naturelle la plus utilisée après l'eau, le sable est indispensable à notre développement. Mais aujourd'hui, le matériau s'épuise et devient un facteur de déstabilisation.

Les taux d'intérêt bas ne sont pas une aubaine mais une calamité

Les taux d'intérêt bas ne sont pas une aubaine mais une calamité

Ils s'imposent depuis des années parce qu'on tente de s'en servir pour remédier aux dysfonctionnements de l'économie.

Pourquoi le «travailler plus pour gagner plus» ne fonctionne pas

Pourquoi le «travailler plus pour gagner plus» ne fonctionne pas

On ne peut plus utiliser les mêmes leviers pour la retraite et le pouvoir d'achat qu'il y a cinquante ans car le profil des Français·es a évolué.

Newsletters