Life

Une «mer de bulles magnétiques» borde le système solaire

Temps de lecture : 2 min

NASA via Wikimedia Commons
NASA via Wikimedia Commons

Les sondes Voyager, lancées par la NASA en 1977, ont atteint une «mer de bulles magnétiques» aux confins du système solaire, nous apprend BBC News. L’analyse des données envoyées par les deux engins spatiaux ont permis de modéliser un phénomène de «mousse», comme un «jacuzzi agité», situé à 14 milliards de kilomètres de la Terre, a déclaré Eugene Parker de l’université de Chicago.

Cette découverte devrait permettre d’en apprendre plus sur les rayonnements cosmiques, ces vents de particules hautement énergétiques générés par les explosions d’étoiles, les trous noirs et autres phénomènes lointains, en direction de notre planète.

«C’est comme une membrane perméable aux rayons cosmiques», explique le professeur Parker. Cette découverte étonne la communauté scientifique qui, jusque-là, pensait que la frontière extérieure du système solaire était plus calme et moins poreuse.

Grâce à leurs piles nucléaires, Voyager 1 et 2 continuent d’envoyer des données vers la Terre tout en poursuivant leur exploration de l’espace lointain en direction du cœur de la voie lactée.

Slate.fr

Newsletters

Comment mesure-t-on l'indice de la crème solaire?

Comment mesure-t-on l'indice de la crème solaire?

Indice 70, indice 20, indice 5... Qu'est-ce qui fait la différence?

Freud sur le bout de la langue

Freud sur le bout de la langue

Comment les concepts et réflexions du père de la psychanalyse ont imprégné une langue et y sont restés nichés.

La nouvelle tablette de Microsoft pourra-t-elle remplacer votre ordi portable?

La nouvelle tablette de Microsoft pourra-t-elle remplacer votre ordi portable?

Il y a un mois environ, délaissant le petit pour le gros, Microsoft a dévoilé sa Surface Pro 3, soit sa tablette la plus grande et la plus impressionnante de son histoire. Avec un écran de 12 pouces (!) et une fourchette de prix allant de 799€ à...

Newsletters