Monde

Comment vivent les enfants des oligarques

Slate.fr, mis à jour le 10.06.2011 à 10 h 49

Détail de «Nastia's Little Brother Shooting at Ballerinas» (Anna Skladmann, 2008)

Détail de «Nastia's Little Brother Shooting at Ballerinas» (Anna Skladmann, 2008)

«Ils dansent le ballet, prennent des cours particuliers de français et collectionnent les kalachnikovs»: sous cet intitulé prometteur, le magazine allemand Spiegel publie un portfolio et une interview (en anglais) de la photographe Anne Skladmann, qui vient de publier Little Adults, un livre consacré aux enfants de la classe dirigeante russe, et notamment des oligarques.

On y voit un petit garçon poser en costume et nœud papillon sur le toit d’un immeuble. Un autre brandir une kalachnikov dans un salon luxueux où l’on distingue, en fond, une télé qui diffuse un ballet. Un autre se tenir en costume de hussard sous un lustre. Une autre accoudée devant une vieille voiture de luxe, en talons et gants longs, pour «ressembler à Catherine Deneuve»

Le journaliste interroge notamment la jeune photographe allemande sur l’absence de sourire sur le visage des enfants, s’attirant cette réponse:

«Ils vivent dans une bulle. […] Leurs parents tentent de se rattraper par rapport à l’époque soviétique —ils veulent seulement le meilleur pour leurs enfants. […] Les vies de ces enfants sont très planifiées et enrégimentées. Cela les force à grandir plus vite.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte