Life

Facebook déploie la reconnaissance faciale en douce

Slate.fr, mis à jour le 08.06.2011 à 17 h 33

Capture d'écran de Facebook

Capture d'écran de Facebook

Le système de reconnaissance faciale du réseau social Facebook, qui facilite l’identification des personnes figurant sur les photos téléchargées par les utilisateurs sur le site, fait son retour dans le débat sur la vie privée sur Internet.

En décembre 2010, l’annonce de la mise en place progressive de cette nouvelle fonctionnalité pour les utilisateurs américains avait déclenché des réactions inquiètes quant au respect de la vie privée des utilisateurs.

Mardi 7 juin 2011, soit plusieurs mois plus tard, un article sur le blog Naked Security de l'éditeur de logiciels britannique Sophos alertait les utilisateurs du réseau que Facebook avait déployé au cours des derniers jours la fonctionnalité dans toutes les régions du monde, sans en prévenir les utilisateurs. Le réseau social a réagi dans la journée sur son blog officiel, confirmant que le dispositif est désormais disponible dans l'«essentiel des pays». Mais le mal était fait: Facebook a une nouvelle fois déployé une nouvelle fonctionnalité sans demander l’avis de ses utilisateurs, et même sans qu’ils s’en rendent compte.

«Facebook déploie en silence la reconnaissance faciale dans le monde», titre ainsi Wired.co.uk, tandis que le site Mashable rapporte que les instances de régulation européennes vont ouvrir une enquête sur ce sujet à cause du risque pour la vie privée des utilisateurs.

Dans une réponse à un journaliste du New York Times, le réseau social a déclaré:

«Nous aurions dû être plus clairs vis-à-vis du public lors de la phase de déploiement, au moment où c’est devenu disponible.»

La BBC a reçu la même réponse de la part de Facebook, avec les précisions suivantes:

«Les suggestions de tag sont faites uniquement aux personnes qui ajoutent de nouvelles photos sur le site, et seuls les amis sont suggérés. Si pour n’importe quelle raison quelqu’un ne veut pas que son nom soit suggéré, il peut désactiver cette fonctionnalité dans les paramètres de vie privée.»

Mais pour Sarah Jacobsson Purewal du site PC World, la possibilité de désactiver n’enlève rien au caractère très inquiétant de la nouvelle fonctionnalité:

«La reconnaissance faciale va aboutir à la possibilité de trouver des gens simplement grâce à une photo. Et cela sera la fin de la vie privée telle que nous la connaissons; imaginez un monde où quelqu’un peut prendre une photo de vous dans la rue ou dans une foule, et tout savoir de vous sur Internet.»

Quoi qu'il en soit, si vous ne souhaitez pas que Facebook vous suggère à des amis qui téléchargent des photos sur le site, suivez le guide de Naked Security pour désactiver la fonctionnalité.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte