Monde

La Californie s'apprête à interdire l'orpaillage pour sauver les saumons

Slate.fr, mis à jour le 06.06.2011 à 15 h 03

Gold panning at Bonanza Creek, Janothird via Wikimedia Commons

Gold panning at Bonanza Creek, Janothird via Wikimedia Commons

La Californie, le «Golden State» construit grâce à la ruée vers l’or, envisage d’interdire l’orpaillage pour protéger les saumons du Pacifique, rapporte The Independent.

L’État de la côte ouest-américaine compte encore entre 3.000 et 4.000 chercheurs d’or. Ils utilisent des sortes d’aspirateurs géants pour draguer les sédiments du fond des rivières qui sont ensuite analysés manuellement grâce à la technique de la batée. Selon les écologistes californiens, l’orpaillage perturbe la faune des rivières, notamment le saumon du Pacifique qui remonte les cours d’eau pour pondre ses œufs, et peut générer de la pollution au mercure.

En 2009, le gouverneur Arnold Schwarzenegger s’était laissé convaincre d’instaurer un moratoire de deux ans sur l’orpaillage, une période permettant aux scientifiques d’effectuer une étude sur l’impact environnemental de cette activité. Le rapport de 800 pages issu de ces recherches recommande une autorisation limitée l’orpaillage avec un contrôle très strict.

Les opposants à cette pratique ont cependant réussi à amender le dernier projet de loi de finance de l’État de façon à proroger le moratoire de cinq ans et éventuellement rendre l’interdiction définitive. Sans interdire l’activité elle-même, ils ont fait en sorte de bloquer tout financement permettant la délivrance des indispensables permis de dragage. Sans argent, sans service de l’État pour gérer les permis, l’orpaillage se retrouve de facto interdit.

Gold panning at Bonanza Creek

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte