Monde

Des lunettes de RoboCop pour les policiers brésiliens

Temps de lecture : 2 min

Image du film RoboCop, réalisé par Paul Verhoeven, 1987.
Image du film RoboCop, réalisé par Paul Verhoeven, 1987.

En prévision de la prochaine Coupe du monde de football, qui aura lieu en 2014 au Brésil, les policiers militaires brésiliens vont se doter de lunettes rappelant celles de RoboCop, le héros policier du film de Paul Verhoeven (1987). C'est ce que relate The Telegraph, dans un article du 12 avril 2011.

Les lunettes seront dotées d'un petit appareil photo, capable de prendre 400 images de visages par seconde, et de les transmettre à un ordinateur centralisé qui les comparera aux 13 millions de visages déjà dans la base de données.

La comparaison se fera sur 46.000 points, afin d'assurer une identification sûre. Son rayon d'action serait de 50 mètres dans une foule, mais avec les ajustements nécessaires les lunettes pourraient reconnaître un visage à 20 kilomètres.

Divers événements permettront de tester la technologie avant la Coupe du monde, notamment plusieurs matchs de football et concerts brésiliens.

Dans le film, RoboCop, policier tué dans l'exercice de ses fonctions, avait bénéficié de technologies futuristes pour être re-créé sous forme d'un homme bionique, lui donnant des armes puissantes et des lunettes dotées d'un zoom.

Slate.fr

Newsletters

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Le milieu bouddhiste semble lui aussi touché par le «karoshi», la mort par surmenage, connu pour faire des victimes dans le pays.

Les «hommes caïmans» de Centrafrique nourrissent les fantasmes les plus fous

Les «hommes caïmans» de Centrafrique nourrissent les fantasmes les plus fous

Sur la rivière Oubangui, qui marque la frontière naturelle entre la République centrafricaine et la République démocratique du Congo, ceux qui s’apparentent à des pêcheurs trompent le regard des badauds venus se désaltérer dans les bars du...

Newsletters