Culture

Un jeu sur Nintendo interdit pour pédopornographie en Suède

Temps de lecture : 2 min

Le jeu vidéo de combat Dead or Alive: Dimensions sur Nintendo 3DS a été interdit à la vente en Suède, en Norvège et au Danemark pour une possible violation de la loi sur la pédopornographie. Le site Eurogamer explique que le distributeur du jeu, Bergsala, «a capitulé sans opposition et a retiré le titre pour éviter de subir la tempête médiatique qu’avait subi un traducteur de mangas qui avait été accusé de possession d’images pédopornographiques.»

Nintendo et Bergsala ont expliqué dans un communiqué commun:

«Nintendo Europe a décidé de ne pas commercialiser le jeu en Suède pour plusieurs raisons. Mais ils ne veulent pas donner les détails de la décision. Nous somme désolés pour l’impact de cette décision sur les fans suédois de Dead or Alive. Heureusement, ces choses là sont extrêmement rares.»

A l’origine de l’affaire, un internaute qui a remarqué sur un forum que trois personnages du jeu (Kasumi, Koroke et Ayane) que l’on peut voir dans des positions pornographiques sont des mineurs. Le mode Showcase du jeu permet en effet de prendre en photo ses héroïnes sous tous les angles. Le site Jeux Vidéo Network rappelle comment Nintendo présentait le mode Showcase de façon innocente à la sortie du jeu:

«Les joueurs pourront s’émerveiller devant une myriade de figurines en relief 3D et surtout sous tous les angles où chaque personnage du jeu prend la pose au milieu de 17 décors différents. Cerise sur le gâteau, vous pourrez prendre en photo et en relief 3D vos personnages préférés pour immortaliser ces moments intimes!»

A l’image des films, les jeux vidéo sont soumis à un système de notation en fonction de leur caractère violent ou sexuel, comme l’a récemment raconté Jacob Rubin sur Slate.com. Des Bulles Carrées, le blog BD de Slate, consacrait quant à lui en décembre 2010 un article à la difficile question du sexe dans les mangas japonais:

«De la culotte aperçues sous la jupe plissée d’une innocente collégienne jusqu’à l’orgie la plus perverse impliquant, à tout hasard, une pieuvre (dans la grande tradition d’Hokusai), la bande-dessinée et les films d’animation japonais regorgent de représentation sexuelles. Parce qu’elles sont très variées, ces évocations rendent parfois assez difficile de distinguer une oeuvre “friponne” d’un manga “osé” voire complètement pornographique (que l’on désigne sous le terme d’hentai, “perversion” en japonais).»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Capture d'écran officielle de Dead or Alive: Dimensions

Newsletters

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio