Culture

Les jeux vidéo sont-il devenus meilleurs que les films?

Slate.fr, mis à jour le 23.05.2011 à 16 h 24

Capture d'écran officielle de LA Noire

Capture d'écran officielle de LA Noire

Où sont passés les films à gros budget de qualité destinés à un public adulte et intelligent? C’est la question que pose Charlie Brooker, journaliste au Guardian, en partant d’un constat: avant, lorsqu’il allait au cinéma et que la séance qu’il voulait voir était complète, il pouvait se rabattre sur un deuxième choix sans problèmes. Aujourd’hui, il n’y arrive plus parce qu’il n’y a pas assez de bons films.

Une situation qui contraste avec celle de l’industrie des jeux vidéo, qui vient de produire deux titres d’une intelligence et d’une profondeur dont Hollywood ferait bien de s’inspirer, selon Brooker: Portal 2, une «expérience» de science-fiction en forme de puzzle à l’humour noir dévastateur, et LA Noire,  un jeu d’enquête policière inspiré de James Ellroy.

Dans LA Noire, de vrais acteurs dont Aaron Staton, de la série Mad Men, jouent les scènes, qui sont reproduites en animations dont le résultat visuel est époustouflant, notamment grâce à la technologie Motion Scan.

Mais au-delà des prouesses techniques et visuelles de ces deux titres, c’est surtout le fait qu’ils «mettent à l’épreuve le cerveau plutôt que les pouces» qui les place au-dessus de bon nombres de créations d’Hollywood selon Brooker:

«D’une certaine manière, Portal 2 et LA Noire arrivent à être plus cinématographiques que beaucoup de films contemporains, tout en étant quelque chose de totalement différent, quelque chose qui contient la phrase “J’AIME LES JEUX VIDEO” dans son ADN […]. La percée actuelle du jeu vidéo dans la conscience collective de masse vient de rentrer dans une toute nouvelle phase; en faisant appel à l’intelligence et à l’imagination des joueurs, il commence à mettre Hollywood dans l’embarras.»

Quoiqu’il en soit, la hiérarchie traditionnelle qui voulait que le jeu vidéo soit une industrie mineure et reste dans l’ombre des superproductions d’Hollywood tant en qualité qu’en termes d’audience ou de budget semble dépassée. Ce n’est peut-être pas un hasard si les adaptations de jeux vidéo ont depuis quelques années envahi les salles de cinéma, ou si l’on se pose désormais la question de savoir si le jeu vidéo est une forme d’art à part entière.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte