Monde

Les services secrets américains tweetent sur le «blabla» de Fox News

Slate.fr, mis à jour le 19.05.2011 à 9 h 33

Un agent des services secrets américains à Washington, REUTERS/Yuri Gripas

Un agent des services secrets américains à Washington, REUTERS/Yuri Gripas

Toutes les personnes qui ont plusieurs comptes Twitter connaissent la difficulté de ne pas confondre leur compte personnel et le compte de leur entreprise. C’est exactement ce qu’a fait un employé des services secrets américains en postant malencontreusement un message sur le compte Twitter officiel des services secrets disant tout le bien qu’il pensait de la chaîne d’information conservatrice Fox News. Le journaliste politique d’ABC News Jake Tapper rapporte sur son blog  Political Punch le message en question:

«J’ai dû surveiller Fox pour une histoire. Je. Ne. Peux. Pas. Supporter. Le. Blabla.»

Le message a été presque aussitôt effacé, mais comme souvent dans ces cas-là, les blogueurs ont été les plus rapides et ont pris une capture d’écran du message, où on peut voir qu’il est resté au moins sept minutes en ligne. Le blogueur qui a repéré le message écrit:

«Les dangers d’avoir plusieurs comptes Twitter. […] J’imagine que quelqu’un est en train de se faire virer.»

L’agent spécial Edwin. M. Donovan a été forcé de venir présenter les excuses des services secrets à la presse, et a déclaré à ABC News:

«Un employé qui avait accès au compte Twitter des services secrets, et qui pensait à tort se trouver sur son compte privé, a écrit un message non approuvé et impropre. Le message ne reflète pas les opinions des services secrets américains et a été immédiatement retiré. Nous nous excusons pour cette erreur, et l’utilisateur n’a plus accès à notre compte officiel. […] Les politiques et les pratiques qui devraient empêcher de telles erreurs n’ont pas été suivies et seront renforcées pour tous les utilisateurs du compte.»

Interrogé sur pourquoi l’employé surveillait Fox News, Donovan a répondu que «nos employés des affaires publiques surveillent toutes lez chaînes d’information à longueur de journée pour dénicher les sujets qui parlent des services secrets».

Les services secrets américains ont toutefois des circonstances atténuantes, souligne Jake Tapper: l’organisme n’a commencé à tweeter que le 9 mai dernier.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte