Partager cet article

Les baleines auraient des accents régionaux

A whale of a tail / Percita via Flickr by licenseCC

A whale of a tail / Percita via Flickr by licenseCC

Selon un rapport publié par l’université St Andrews (Royaume-Uni), dans la revue Animal Behaviour, les baleines auraient des accents régionaux [PDF].

Ces animaux communiquent les uns avec les autres en utilisant des «clics» et des «codas». Les chercheurs savaient déjà que les baleines communiquaient grâce à un modèle de cinq «clics», régulièrement espacés, explique earthtime.org. Cependant on pensait que ces signaux étaient semblables dans le monde entier.

Il semblerait en fait qu’ils indiquent des identités individuelles et une communication spécifique au sein des familles. Ainsi, explique Sciencedaily, les baleines peuvent savoir qui parle grâce aux propriétés sonores et aux accents des «codas». L’étude cherche encore à comprendre comment les baleineaux acquièrent leur langage et comment les diversités de langage des petits se rétrécissent au répertoire familial.

Cette découverte a été faite lors d’une enquête sur les effets des bruits d’origines humaines (par les transports maritimes, les sonars militaires, les explosions sous-marines causées par la recherche permanente de pétrole, etc) dans l’océan. Il semblerait que ces bruits polluent l’océan et impactent les baleines. Selon Shane Gero et Hal Whitehead, les auteurs du rapport, cette pollution sonore constitue la plus grande menace pour les baleines car cela peut empêcher les communications entre ces animaux. Shane Gera explique au magazine Science Daily:

«Personne ne veut vivre dans un concert de rock [permanent].»

Or, ces communications permettraient aux baleines d’orienter leur navigation dans des profondeurs de plus de 1.000 mètres.

La société des baleines est matriarcale. Une fois que les mâles atteignent l’adolescence, ils sont mis à l’écart du groupe et doivent voyager jusqu’à ce qu’ils soient capables de se reproduire. Les femelles s’organisent seules: certaines femelles iront en plongée tandis que d’autres garderont les petits. «Elles sont nomades, donc les choses les plus importantes dans leurs vies sont les autres», explique Hal Whitehead pour Science Daily.

Selon les chercheurs, la communication des baleines aurait aussi évolué au fil du temps.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte