Monde

Rigueur: le gouvernement britannique va vendre ses bons vins

Temps de lecture : 2 min

Artistic view of two glasses of wine, Amanda Velocet's Blog, wikimedia.
Artistic view of two glasses of wine, Amanda Velocet's Blog, wikimedia.

Le gouvernement britannique, qui a lancé un plan de rigueur de grande ampleur, cherche à montrer le bon exemple par tous les moyens, même si cela veut dire renoncer au bon vin. Le Foreign office (le ministère des Affaires étrangères), envisage en effet de vendre une partie de son stock de bons vins destinés à être offerts aux responsables étrangers en visite officielle et les remplacer par des bouteilles moins cher, rapporte Reuters.

Le projet pourrait permettre d’économiser 500.000 livres d’argent public (573.000 euros) selon le Foreign office, qui justifie ainsi sa décision de garder sa cave à vins (et non pas de tout vendre) en cette période de rigueur économique. La valeur totale de la cave à vins avoisine les deux millions de livres.

Henry Bellingham, un haut responsable du Foreign office, a déclaré:

«J’ai sérieusement pensé à supprimer la cave, mais toute indique que nous allons économiser l’argent des contribuables en gardant la cave et en la réformant pour que le vin que nous achetons soit autofinancé par les ventes.»

Le plan de rigueur britannique a pour objectif de réduire les dépenses de 81 milliards de livres sur les quatre prochaines années.

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters