Monde

Première apparition de Kadhafi en deux semaines

Slate.fr, mis à jour le 12.05.2011 à 9 h 35

Manifestation anti-Kadhafi à Benghazi, en avril 2011. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Manifestation anti-Kadhafi à Benghazi, en avril 2011. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Après deux semaines sans apparition publique de Mouammar Kadhafi, la télévision d'Etat libyenne a retransmis mercredi 11 mai une vidéo montrant Kadhafi rencontrant des responsables dans un hôtel de Tripoli.

D'après Reuters, l'écran de télévision que l'on voit à l'arrière plan de cette vidéo montre un show télévisé matinal à la date du 11 mai, prouvant ainsi que Kadhafi est toujours en vie. Des reporters de l'agence de presse, qui sont dans le même hôtel, ont dit que plusieurs salles avaient été fermées pour la journée pour un évènement, mais qu'ils n'avaient pas vu le Colonel.

Voici la vidéo:

Cette vidéo fait suite à des rumeurs faisant état de la mort du dictateur à la suite de frappes aériennes des forces de l’Otan, alors que la Maison Blanche avait refusé mercredi de dire si le colonel libyen Mouammar Kadhafi était encore vivant.  

«Je ne souhaite pas commenter des renseignements que nous aurions ou que nous n’aurions pas», avait indiqué le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney en réponse à une question concernant des preuves sur la santé de Kadhafi dont les Etats-Unis seraient en possession.

«Nous sommes évidemment partie prenante des missions de l’Otan, et comme je l’ai rappelé précédemment, nous poursuivons les mesures que nous avons prises pour mettre la pression sur Kadhafi et son régime pour qu’il quitte le pouvoir.»

Les remarques de Carney intervenaient au lendemain de la déclaration d’un officiel de l’Otan semblant indiquer que l’alliance était incapable de dire si Kadhafi est mort ou vivant: «Nous n’avons aucune idée de ce que fait monsieur Kadhafi actuellement», avait dit mardi le porte-parole de l’Otan, le général de brigade Claudio Gabellini aux journalistes. «Et pour vous dire vrai, nous ne sommes absolument pas intéressés par ce qu’il fait. Notre mandat est de protéger les civils des attaques et des menaces d’attaques, donc nous ne nous occupons pas des individus.»

Kadhafi n’avait pas été aperçu en public depuis qu’il a été affirmé que le leader libyen avait échappé à un raid des coalisés le 30 avril sur le domicile d’un de ses fils. Ses proches ont affirmé que le colonel libyen était bien dans la résidence au moment des frappes, mais qu’il avait échappé au bombardement, a expliqué NBC News.

Mais son absence –y compris aux funérailles de son fils tué dans l’attaque–, a relancé les spéculations, en Libye et à l’étranger, sur son état de santé. Mardi, The Guardian a expliqué que les fidèles de Kadhafi se demandaient eux-mêmes ce qui était arrivé à leur leader.

Un officiel libyen avait expliqué au quotidien britannique que la principale raison à l’absence de sortie publique était qu’il faisait preuve d’une grande prudence après ce que ses proches ont décrit comme étant une tentative d’assassinat. «Mais, a ajouté ce diplomate, c’est bizarre qu’il soit resté silencieux depuis cette frappe.»

Les forces de l’Otan ont rappelé à de nombreuses reprises que le but des frappes n’étaient pas de tuer Kadhafi.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte