Life

Google veut contrôler votre maison

Slate.fr, mis à jour le 11.05.2011 à 12 h 26

Le logo Android de Google

Le logo Android de Google

Les tablettes, les téléphones mobiles, tout ça c'est bien joli mais Google veut plus. Google veut nos maisons. Lors de sa conférence annuelle Google I/O, dédiée aux développeurs informatiques, le géant de la recherche a dévoilé ses projets, dont l'un dédié aux outils de la vie quotidienne qu'il ne contrôlait pas encore.

Baptisé «[email protected]» (Android –du nom du système d'exploitation de l'entreprise– à la maison), la technologie serait intégrée dans nos appareils électro-ménagers ou nos ampoules pour qu'ils puissent communiquer sans fil avec des appareils Android, un peu comme une oreillette Bluetooth communique avec un téléphone portable, explique le blog technologie du New York Times.

En clair, on pourrait utiliser son téléphone Android pour allumer ou éteindre la lumière, la machine à laver ou le lave-vaisselle, le système d'arrosage, la télévision... Bref, faire de la maison un seul outil connecté. Dans les mots du responsable du système chez Google:

«Tout devrait être Android-ifié. On devrait juste passer au niveau supérieur. Ce n'est plus quelque chose que les gens iront acheter puis rapporteront chez eux ou au bureau. C'est quelque chose qui fera le pont entre toutes ces choses.»

L'idée de se servir du téléphone Android comme télécommande universelle reste du domaine futuriste, mais elle avance: cette année, une entreprise va mettre sur le marché des ampoules qui communiquent avec le système d'exploitation. On pourra déjà éteindre ou allumer la lumière depuis son canapé, et les lampes pourraient même s'allumer ou s'éteindre quand une personne entre ou sort d'une pièce, détaille Geekwire (elles reconnaîtraient la présence d'un téléphone Android).

Exemple d'une application poussée d'[email protected], le projet Tungsten de Google, que décrit PC Mag: lors de la conférence, des responsables de l'entreprise ont montré comment un appareil, sous système d'exploitation Android, pouvait se connecter aux hauts parleurs d'un home stereo, faisant écouter à tous de la Google Music. Ils ont également montré comment un disque avec un label Communication en champ proche pouvait «parler» au système: en faisant toucher le disque et le système [email protected], la musique était ajoutée à la bibliothèque de l'utilisateur. En le faisant toucher à nouveau, la musique se mettait à jouer.

En attendant, Google a également présenté une «boîte à outils Android» qui permet aux développeurs amateurs de construire des accessoires (manettes, écouteurs, vélos d'intérieur ou autres appreils sportifs...) qui fonctionnent avec des mobiles sous Android de façon standardisée et plus simple.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte