Life

Le road-trip surréaliste de Brando, Jackson et Taylor après le 11-Septembre

Slate.fr, mis à jour le 05.05.2011 à 16 h 32

Elizabeth Taylor en 2007. REUTERS/Mario Anzuoni

Elizabeth Taylor en 2007. REUTERS/Mario Anzuoni

C'est une anecdote surréaliste que raconte le numéro de juin de Vanity Fair dans un article consacré à Elizabeth Taylor. Le 11 septembre 2001, l'actrice était à New York après avoir assisté aux deux concerts donnés par son ami Michael Jackson le 7 et 10 septembre, au Madison Square Garden. L'autre invité de marque des concerts étant Marlon Brando, également un ami très proche, et une idole, de Michael Jackson.

Les trois mythes vivants se sont retrouvés coincés à New York après l'attentat terroriste contre les tours jumelles du World Trade Center. Michael Jackson et Marlon Brando étaient dans le même hôtel, Elizabeth Taylor dans un autre établissement quelques rues plus loin. A partir de là, deux versions de l'histoire s'opposent.

Liz, Bambi et Marlon sont dans une voiture

La première version dit que les trois stars ont décidé de quitter la ville, craignant d'être les prochaines cibles. D'après l'acteur Corey Feldman, ami de Michael Jackson quand il était jeune, le chanteur avait d'abord essayé de trouver un jet privé, et d'obtenir la permission de voler. Finalement, comme ils ne pouvaient pas prendre l'avion, ils ont pris la voiture pour partir de New York.

Un ancien employé de Michael Jackson a raconté à Vanity Fair que le chanteur avait réussi à emmener tout son entourage jusque dans le New Jersey (Etat voisin de la ville de New York) avant de prendre la route avec ses deux amis pour plus de 800 km:

«Ils ont réussi à aller jusque dans l'Ohio, tous les trois, dans une voiture qu'ils ont conduit eux-mêmes!»

D'après lui, Marlon Brando aurait tapé sur les nerfs de ses deux compagnons de road-trip parce qu'il voulait s'arrêter à tous les Burger King et KFC qu'ils croisaient...

Mais dans une seconde version, une amie d'Elizabeth Taylor qui, pas plus que l'ancien employé de Michael Jackson, ne voulait que son nom apparaisse dans l'article de Vanity Fair, affirme que l'actrice n'est pas partie de New York:

«Elizabeth est restée, elle est allée prier à l'église, et elle est allée dans un refuge où les gens qui n'avaient pas pu rentrer chez eux ou qui étaient restés pour chercher des disparus. Elle est aussi allée à Ground Zero, où elle a parlé avec les premiers secours. Finalement, les aéroports ont ouvert et elle est rentrée chez elle.»

Il n'est pas impossible que l'actrice ait fait tout cela, note Vanity Fair, mais aucun média n'a fait d'article ou de vidéo sur Elizabeth Taylor à Ground Zero ou dans les refuges new-yorkais. Et The Guardian de conclure:

«Malheureusement, le trio au centre de cette histoire est désormais incapable de la commenter. Brando est mort en 2004, Jackson en 2009 et Taylor en mars de cette année. La façon dont ils se sont échappés de New York semble devoir rester un mystère.»

Ci-dessous, la vidéo d'animation en 3D réalisée par un studio taiwanais spécialisé:

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte