Life

Le diable s'habille en Prada et le curé en... Armani

Slate.fr, mis à jour le 04.05.2011 à 16 h 35

The Good Shepherd / Clairity via FlickrCC License by

The Good Shepherd / Clairity via FlickrCC License by

Vous rêvez d'assister à un défilé de mode? Pas besoin de courir après un carton d'invitation. Il suffit d'être dans la bonne paroisse. The Guardian rapporte que lors de l'inauguration d'une église de l'île de Pantelleria, le prêtre Domenico Mogavero est apparu vêtu d'une soutane signée... Armani.

Le vêtement de soie verte (en photo ici), sobrement agrémenté de symboles d'étoiles de mer, de coquillages, de feuilles de vignes et de blé, a remporté un grand succès auprès des paroissiens. Malgré les compliments, le prêtre s'est défendu d'avoir voulu transformer l'allée de l'église en podium de défilé:

«Il ne s'agit pas d'avoir des marques à l'église ou de prendre en compte la mode actuelle, mais de porter quelque chose de beau pour célébrer la gloire de Dieu.»

Giorgio Armani, qui passe ses vacances sur la petite île volcanique depuis près de quarante ans, aurait confectionné quatre pièces à la demande du prêtre, et les auraient offerts pour l'inauguration de la nouvelle église.

Ce n'est pas la première fois qu'un homme d'église reçoit les faveurs de pontes de la haute couture. En 1997 déjà, Jean-Charles de Castelbajac avait habillé 5.500 ecclésiastiques et le pape Jean-Paul II à l'occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse de Paris.

Armani, pas si cher

Des soutanes Armani, ça peut choquer. Mais il n'est pas sûr que cela coûte plus cher que les habits traditionnels. En février, le Copenhagen Post relevait que l'habit sacerdotal traditionnel des pasteurs du Danemark, pourtant très sobre, coûte 19.500 couronnes l'unité (2.600 euros). En 2010, c'est l'équivalent de plus de 600.000€ qui ont été dépensés pour habiller les pasteurs danois.

Benoît XVI a la solution

Sitôt élu pape, le style vestimentaire de Benoît XVI a tranché avec celui de son prédécesseur. Car malgré le cas Castelbajac, Jean-Paul II était plutôt connu pour son style sobre.

Le goût de ce nouveau pape pour les accessoires et ornements avait marqué le magazine américain Esquire, qui l'avait classé parmi les hommes les mieux habillés en 2007, mettant particulièrement l'accent sur ses chaussures rouges. Le Pape portait-il du Prada?

Comme le rapportait The Telegraph, l'Osservatore Romano (journal du Vatican) mettait fin à la polémique en soulignant qu'il s'agissait là d'une «frivolité caractéristique de l'époque» et que «le recours aux vêtements liturgiques souligne la continuité avec les célébrations qui ont marqué la vie de l'église dans le passé».

Les chaussures rouges du pape faisaient donc référence au sang des martyrs, point à la ligne. Et de conclure que «le pape n'est pas habillé par Prada, mais par le Christ». La voilà, la solution.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte