Life

Pourquoi les cochons se roulent-ils dans la boue?

Slate.fr, mis à jour le 03.05.2011 à 18 h 09

το γουρούνι / dullhunk via Flickr by LicenceCC

το γουρούνι / dullhunk via Flickr by LicenceCC

Une étude réalisée par le docteur Marc Bracke à l’université de Wageningen, aux Pays-Bas, montre que les cochons se rouleraient dans la boue car cela serait vital pour leur bien-être. Il s'agit d'une étude publiée par la revue Applied Animal Behaviour Science.

Depuis longtemps, les chercheurs s’accordent à dire que, comme d’autres animaux (hippopotames...), les cochons se vautrent dans la boue pour se rafraîchir. Les animaux n’ont pas de glandes sudoripares (glandes qui sécrètent la sueur et permettent la transpiration) et sont donc incapables de réguler leur température corporelle en fonction du temps extérieur. Ils se rafraîchissent alors et se protègent du soleil par des bains de boue. Or les cochons se roulent dans la boue en été comme en hiver, peu importe le temps.

«Nous avons évolué à partir des poissons, il est donc possible que l’envie d’être dans l’eau soit quelque chose qui ait été ensuite préservé chez les animaux qui sont capables de le faire», indique le docteur Marc Bracke.

Le Docteur Marc Bracke a alors examiné d’autres animaux. Les cerfs, par exemple, se roulent sur le sol au moment de la reproduction pour «marquer leur parfum» et ainsi attirer un partenaire. Cette dernière analyse a conduit le docteur Bracke à penser que peut-être la boue peut, elle aussi, avoir un rôle dans la reproduction des cochons et augmenter leur bien-être.

Aller dans l’eau est parfois trop dangereux pour certains animaux qui n’auraient alors pas assez de réflexes pour fuir à l’arrivée d’un prédateur.

«Mais les cochons, sont relativement grands et ont des canines larges de sorte qu’ils peuvent contrer une attaque. [...] Les cochons n’ont pas développé de glandes sudoripares [...] car ils aimaient beaucoup se vautrer [dans la boue]», explique le docteur Marc Bracke.

Ces animaux ont par ailleurs des gènes communs avec les animaux qui aiment l’eau comme les baleines ou les hippopotames.

Pour Marc Bracke, si les cochons n’ont pas développé de glandes sudoripares, ce serait peut-être pour entretenir leur bien-être et une vie heureuse.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte