Comment sera le monde en 2020

Une vue futuriste d'une circulation aérienne à Paris à la sortie de l'opéra, wikimedia

Des micropuces implantées dans nos cerveaux, des voitures conduisant toutes seules, et un train à haute vitesse reliant Londres à Pékin... d'après plusieurs prévisions sur l'évolution des technologies, certaines crédibles, d'autres moins, 2020 sera une année riche en innovations. Popscience propose une galerie de photos pour se plonger dans ces transformations étonnantes.

2020, bien évidemment, n'est qu'une date de convenance permettant de situer des prédictions à 10 ans.

«Ce n'est pas plus intéressant, selon moi, que 2019 ou 2021, explique Mike Liebhold, de l'Institut pour le Futur, un organisme de recherche spécialisé dans les prévisions à long terme. Le développement technologique est continu, 2020 est juste une date prétexte.»

Après plusieurs années passées à assister des entreprises dans le développement de leurs technologies de pointe à l'étranger, Liebhold aide maintenant ses clients à avoir un aperçu de leur travail sur le long terme, de façon à ce qu'ils puissent prendre de meilleures décisions sur le court terme.

«Nous aidons les personnes à penser systématiquement au futur, affirme Liebhold. Nous ne leur donnons pas des réponses, nous leur donnons un aperçu

Quel est donc cet aperçu? Dans la galerie de photos, on trouve plusieurs innovations étonnantes. En voici une petite sélection:

  • Le Japon construira, avec des robots, et pour des robots, une base sur la Lune: la société SOHLA (Space Oriented Higashiosaka Leading Association) a annoncé en 2010 la création de Maido-Kun un robot de forme humanoïde, lit-on sur 20minutes. Certes, après le tsunami de mars, le pays devra faire face à une longue phase de reconstruction. Mais pour Liebhold, l'innovation a de fortes chances de se réaliser quand même.
  • Un train à haute vitesse reliant Londres à Pékin... en 2 jours. La train pourra même arriver jusqu'à Singapore, lit-on sur le Telegraph. Et il desservirait également l'Inde et le Pakistan, d'après Wang Mengshu, membre de l'Académie chinoise d'ingénierie. «Nous souhaitons que les trains roulent aussi vite que les avions», explique-t-il. D'après Popscience, cette innovation est techniquement possible, mais elle a peu de chances de voir le jour d'ici 2020, notamment en raison de la complexité, et du coût, de faire passer un train par 17 pays.
  • Un dispositif de traduction instantanée, et universelle, sera disponible sur tous les appareils mobiles. D'après Popscience, cette évolution est probable, mais avec différents degrés de précision en fonction des langues.