Life

La Terre n'écoute plus les extraterrestres

Slate.fr, mis à jour le 27.04.2011 à 10 h 30

«Si ET appelle la Terre, il tombera sur un signal de déconnexion.» Si la phrase de la journaliste Lisa M. Krieger de Mercury News prête à sourire, l’information qui se cache derrière est un terrible coup porté à tous ceux qui souhaitent voir l’Homme établir le contact avec une civilisation extraterrestre.

L’institut SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), qui se spécialise dans la recherche de la vie extraterrestre, a débranché son fameux Allen Telescope Array, un énorme champ de radiotélescopes qui scrutent l’univers à la recherche de signaux venant de civilisations extraterrestres.

Le PDG de l’institut a expliqué vendredi 22 avril dans un email [PDF] aux donateurs que les 42 antennes étaient mises en «hibernation» à cause du manque de fonds publics. Selon Lisa M. Krieger, la nouvelle ne pouvait pas tomber à un pire moment:

«Après des millénaires de mystères, des astronomes ont annoncé ce printemps que 1.235 potentielles nouvelles planètes ont été observées par Kepler, un télescope monté sur un satellite spatial. Ils prédisent que des dizaines de ces planètes auront une taille comparable à la Terre, et que certaines seront dans la “zone habitable”, où les températures sont propices à l’eau liquide indispensable à la vie telle que nous la connaissons.»

L’Allen Telescope Array, qui a été mis en service en 2007, est entièrement financé par des dons. Le cofondateur de Microsoft Paul Allen avait ainsi donné 25 millions de dollars pour lancer le projet, qui a pris son nom. Le site Space.com explique les difficultés financière actuelles:

«La récente crise financière et la récession qui a suivie ont asséché le financement. […] Les contributions de la National Science Foundation ont été coupées de 90%, et le déficit très médiatisé de la Californie [où se trouve le champ de télescopes] a considérablement réduit le financement public.»

Les nerds de la terre entière n’ont plus qu’une solution: faire un don à l’institut SETI et espérer que tous les autres passionnés par la recherche de la vie extraterrestre en feront autant. Le site Fast Company rappelle d’ailleurs que la recherche fondamentale menée depuis des décennies par l’institut SETI a de bonnes chances de se révéler utile à l’économie américaine dans le futur, même si les technologies utilisées n’ont pas encore d’applications pratiques évidentes.

Photo: Le Allen Telescope Array, REUTERS

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte