Culture

Vous dites avoir vu «Le Parrain»? Vous mentez

Slate.fr, mis à jour le 22.04.2011 à 10 h 54

Marlon Brando dans «Le Parrain» de Francis Ford Coppola (Paramount Pictures)

Marlon Brando dans «Le Parrain» de Francis Ford Coppola (Paramount Pictures)

Vous n’avez pas vu Le Parrain de Francis Ford Coppola. Inutile de dissimuler la vérité plus longtemps: le film arrive en tête d’un sondage effectué par la société britannique de location de films Lovefilm auprès de 1.500 de ses clients sur les films à propos desquels ils mentent en prétendant les avoir vus.

Selon Press Association, qui relaie l’enquête, environ 80% des gens mentent en affirmant avoir vu des films qu’ils n’ont en fait jamais regardés. «Que ce soit faire un pieux mensonge en affirmant avoir vu un film culte ou hocher la tête quand des amis se rappellent la scène de la tête de cheval dans Le Parrain, il y a juste des films dont nous ne voulons pas admettre que nous ne les avons pas vus», a expliqué Helen Cowley de Lovefilm.

30% des sondés ont déclaré avoir menti en affirmant avoir vu Le Parrain (1972), contre 13% pour Casablanca de Michael Curtiz (1942) et 11% pour Taxi Driver de Martin Scorsese (1976). 2001, l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968) et Reservoir Dogs de Quentin Tarantino (1992) complètent le quinté de tête.

Citer des dialogues sans avoir vu le film

Un sondage du même type effectué en 2007 auprès de 2.489 Britanniques par la société YouGov avait donné Le Parrain en troisième position: La Liste de Schindler de Steven Spielberg (1993) se classait premier devant Da Vinci Code de Ron Howard, sorti il est vrai seulement un an plus tôt. Apocalypse Now de Francis Ford Coppola (1979) était quatrième devant Autant en emporte le vent de Victor Fleming (1939).

En 2009, une enquête similaire de l’opérateur Orange U.K. avait là encore placé le premier épisode de la trilogie mafieuse de Coppola très haut, premier devant Dirty Dancing de Emile Ardolino (1987) et Les Evadés de Frank Darabont (1994). The Telegraph, qui publiait les résultats, pointait que 58% des sondés hommes affirmaient avoir menti sur les films vus, contre seulement 38% des femmes.

Il notait également que certaines personnes «peuvent impressionner leurs amis en citant des dialogues d'un film, même sans en avoir vu un seul extrait». La prochaine fois qu’un de vos amis dira au cours d’une conversation «Je lui ai fait une offre qu’il ne pouvait pas refuser», regardez-le donc d’un air suspicieux et interrogez-le davantage sur les aventures de Sonny Corleone...

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte