Life

Obésité: Alli dangereux pour les reins?

Slate.fr, mis à jour le 21.04.2011 à 23 h 12

Pills 1/ e-MagineArt.com via Flickr - CC Licence By

Pills 1/ e-MagineArt.com via Flickr - CC Licence By

Déjà à son arrivée sur le marché français, en mai 2009, Alli avait fait parlé de lui. Commercialisé sans ordonnance, ce médicament contre l'obésité inquiétait le corps médical. La promesse d'une perte de poids, sous la forme d'une pilule accessible dans toutes les pharmacies, créait le risque d'une automédication abusive.

Une étude canadienne (payante), rapportée par le Figaro, va refroidir ceux qui y voyaient l'occasion de perdre quelques kilos sans effort. Le principe actif d'Alli, l'orlistat, pourrait causer des insuffisances rénales aiguës.

Sur 953 nouveaux consommateurs d'orlistat, commercialisé sous les noms d'Alli (GlaxoSmithKline) ou Xenical (Roche), 2% auraient déclaré une insuffisance rénale dans l'année suivant la prescription.

Aux Etats-Unis, l'association de consommateurs Public Citizen vient de demander le retrait des médicaments à la Food and Drugs Administration et invoque d'autres effets secondaires graves tels que des atteintes hépatiques sévères et des pancréatiques aiguës.

Côté français, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (l'Afssaps) surveille de près Alli et procède actuellement à la réévaluation de son rapport bénéfices/risques.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte