Life

Le Jeudi saint était en fait un mercredi

Slate.fr, mis à jour le 21.04.2011 à 17 h 21

ultima Cena / Latente via Flickr Licence CC by

ultima Cena / Latente via Flickr Licence CC by

Le Jeudi saint est le jeudi qui traditionnellement précède Pâques. Il s’agit pour les chrétiens de commémorer la cène, le dernier repas du Christ. Qui aurait eu lieu un jeudi, donc, il y a 1978 ans si on en croit la Bible. Sauf que… Des scientifiques de l’université de Cambridge déclarent que le jeudi saint aurait en fait eu lieu un mercredi.

BBC.com explique alors que la Cène (le dernier repas de Jésus Christ avec ses disciples) se serait déroulée un jour avant la date aujourd’hui acceptée par les communautés religieuses. Cette nouvelle étude pourrait enfin introduire une date fixe pour Pâques.

«J’ai découvert que la Cène avait eu lieu le mercredi 1er avril de l’an 33», explique Colin Humphreys, chercheur à l’université de Cambridge aux Etats-Unis.

Le professeur Colin Humphreys a d’ailleurs publié un nouveau livre, Le mystère de la Cène, qui mêle histoire, astronomie et religion afin d’établir le calendrier exact du dernier repas de Jésus.

Jeudi ou vendredi?

Or, les apôtres Matthieu, Marc et Luc énoncent dans leurs Evangiles (écrits qui relatent la vie et le message de Jésus de Nazareth) que la Cène a coïncidé avec le début de la fête de la Pâque juive, tandis que Jean affirme qu’elle a eu lieu la veille.

«La solution que j’ai trouvée est qu’ils ont tous les deux raison, mais qu’ils font référence à deux calendriers différents», explique l’universitaire.

Ainsi, Jean aurait utilisé un calendrier datant de l’époque de Moïse en Egypte et les autres le calendrier alors admis par les juifs de l'époque.

«Voilà le problème: les experts de la Bible et les Chrétiens croient que le dernier repas a commencé après le coucher du soleil le jeudi soir et que la crucifixion de Jésus a eu lieu le vendredi matin suivant, à environ 09h00. Les procès de Jésus ont eu lieu dans différentes zones de Jérusalem. Les experts ont parcouru Jérusalem avec un chronomètre pour voir comment l’ensemble de ces évènements pouvaient s’être déroulés entre le jeudi soir et le vendredi matin: la plupart ont conclu que c’est impossible», souligne le professeur.

Cette découverte est importante car elle rendrait plus plausible les évènements qui précèdent la mort de Jésus. Ainsi son arrestation, les interrogatoires et le procès auraient eu lieu en un jour et deux nuits jusqu’à sa mise à mort le vendredi.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte