Life

Le second coût de la guerre pour l'armée américaine

Slate.fr, mis à jour le 18.04.2011 à 19 h 13

Entre 750 millions et 1,35 milliard de dollars. D'après le magazine Wired, c'est ce que coûteraient les conséquences psychologiques des conflits armés engagés par les Etats-Unis.

Le chiffre, extrait d'une étude du National Bureau of Economic Research, a le mérite d'attirer l'attention sur une réalité mal connue. Ils seraient 6.000 vétérans américains à se donner la mort chaque année, soit 20% des suicides relevés aux États-Unis.

Depuis plusieurs années maintenant, l'armée américaine prend la mesure du phénomène, et tente de le juguler. Malgré les scanners cérébraux portables, les traitements médicaux à base d'ectasy ou le diagnostic précoce des signes de dépression, ils sont 26% de soldats au retour d'Irak ou d'Afghanistan à présenter un syndrome de stress post-traumatique (PTSD).

Au-delà du chiffre, l'étude confirme un lien jusque-là pressenti mais non établi: ce sont les soldats régulièrement impliqués dans des échanges de tirs, témoins de morts parmi des alliés ou des civils, qui sont les plus exposés à ces problèmes psychologiques, et au suicide.  

Photo: US Soldier's and Airmen's Home National Cemetery, Rock Creek Church Road, NW (Washington, DC)/takomabibelot via Flickr - CC Licence By

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte