Life

De la difficulté d'être «gamer» et daltonien

Slate.fr, mis à jour le 31.10.2013 à 17 h 11

La prochaine fois qu’un allié vous tire dessus durant une partie de jeu vidéo en réseau, demandez-vous s’il n’est pas daltonien avant de vous énerver contre lui. Le site de la BBC consacre un long article aux difficultés éprouvées par les «gamers» qui ont des maladies les empêchant de bien distinguer les couleurs.

Le problème peut paraître futile, mais il concerne un grand nombre de joueurs: de telles maladies sont présentes chez un homme sur 20, et une femme sur 200 en moyenne. Graham Hodson, un joueur anglais, a ainsi lancé une campagne pour que son jeu préféré, Call of Duty Modern Warfare 2, développé par Infinity Ward, filiale d’Activision, se dote d’une option pour les daltoniens. En mode multijoueur, ce jeu de guerre, acclamé comme un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps, distingue en effet les alliés des adversaires grâce aux couleurs vert et rouge.

Le dernier jeu de la série Call of Duty, Black Ops, développé par une autre filiale d’Activision (Treyarch), permet lui de changer les couleurs utilisées pour distinguer les joueurs de chaque équipe, et pour cause: le testeur principal du jeu est daltonien. Reste à savoir pour les fans daltoniens de Call of Duty qui d’Infinity Ward ou de Treyarch développera le prochain opus…

Photo: Modern Warfare 2, Charlie NZ, Flickr, CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte