Life

Des scientifiques ont mis au point la première carte interactive du cerveau

Slate.fr, mis à jour le 17.04.2011 à 12 h 58

Des scientifiques américains viennent de révéler la première carte détaillée du cerveau jamais réalisée, après quatre ans de recherche intensive, rapporte le New Scientist.

Bien sûr, il existe déjà des cartes du cerveau et ce depuis le 19e siècle, mais celles-ci décrivent des zones anatomiques (où est le lobe frontal, où est l'hippocampe, etc). Alors que l'équipe qui a créé l'Atlas du cerveau humain cherchait à descendre au niveau des gènes et des neurones individuels, comme ils l'expliquaient en 2009:

«Les cartes du cerveau que nous avons actuellement sont comme ces cartes antiques du Nouveau Monde que les gens dessinaient. On peut voir les contours de la structure, mais on n'a aucune idée de ce qui se passe à l'intérieur.»

L'Atlas du cerveau humain veut permettre de savoir «ce qui se passe à l'intérieur». Cest un outil de recherche interactif qui permettra aux scientifiques de mieux comprendre comment le cerveau fonctionne et pourra aider à découvrir de nouveaux traitements.

Pour parvenir à cette carte en profondeur, les chercheurs ont analysé deux cerveaux humains grâce à des scanners d'imagerie par résonnance magnétique, et en ont également extrait de l'ARN pour afficher les 25.000 gènes du génome humain.

Les chercheurs ont trouvé qu'au moins 82% de tous les gènes humains étaient exprimés dans le cerveau:

«Quand on pense à la complexité des fonctions cérébrales, et à la variété des différents types de cellules qu'on trouve dans le cerveau, ce n'est pas si surprenant de voir à quel point le génome est utilisé pour servir le cerveau.»

On peut chercher un millier de zones du cerveau de façon très détaillée: par exemple, un scientifique peut rapidement créer une image en 3D de toutes les zones du cerveau où sont exprimées les cibles du Prozac. Il peut ensuite cliquer sur chaque point et découvrir quels gènes sont affectés.

La carte pourrait aider les chercheurs à découvrir la source de problèmes cérébraux: par exemple, si l'on trouve que les autistes ont une anormalité génétique en commun la carte peut aider à voir si le gène est activé par le cerveau, et où, montrant ainsi une cible pour un traitement, expliquent les créateurs de l'Atlas à Bloomberg.

Photo: Cerveau/Dierk Schaefer via Flickr License CC by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte