Culture

Andy Warhol domine toujours le marché de l'art

Temps de lecture : 2 min

Andy Warhol Marilyn / oddsock via Flickr licence CC by
Andy Warhol Marilyn / oddsock via Flickr licence CC by

Le tout premier autoportrait d'Andy Warhol a été vendu mercredi 11 mai à New York pour la somme de 38,44 millions de dollars (plus de 27 millions d'euros), rapporte Le Monde. Lors de la vente, huit oeuvres d'Andy Warhol ont été vendues pour 91 millions de dollars (presque 64 millions d'euros).

Les œuvres d’Andy Warhol représentaient 17% des ventes aux enchères d’art contemporain en 2010. Depuis sa mort en 1987, la valeur de ses œuvres a augmenté de plus de 30 fois. Son héritage de 220 millions de dollars (152 millions d'euros) à sa mort s’est transformé en 7 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros) aujourd’hui. En Chine, une œuvre représentant un immense Mao a même été proposé à plus de 120 millions de dollars (83 millions d'euros).

Felix Salmon pour Reuters donne trois raisons qui expliquent ce phénomène.

La première explication est relative au nombre d’œuvres. Il a réalisé plus de 10.000 travaux au cours de sa vie, il y aurait donc, selon Felix Salmon, «un flux constant d’environ 200 tableaux par an sur le marché de l’art». La valeur de chaque œuvre fluctue en fonction du marché, mais elles se vendent parfois plus cher que les estimations des maisons des enchères.

Aussi, Andy Warhol a plus d’appuis institutionnels que tout autre artiste contemporain. Cela rassure les collectionneurs car cela prouve que les valeurs financière et artistique des travaux ne s’effondreront pas brusquement. En 2007, 127 expositions avaient été consacrées à Andy Warhol.

Enfin, la fondation Andy Warhol à travers des coopérations, des prêts et des placements permanents d’œuvres dans les musées maintient son influence.

Article mis à jour le 12/05/2011 avec la vente de l'autoportrait.

Newsletters

Pourquoi le premier épisode de Buffy est toujours parfait (ou presque)

Pourquoi le premier épisode de Buffy est toujours parfait (ou presque)

Ça fait 23 ans que le pilote de Buffy contre les vampires a été diffusé à la télévision américaine. En France, on l'a découvert en 1998 sur M6 pendant la «Trilogie du samedi». Pour ce hors-série de Peak TV, retour sur un premier épisode...

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

La comédie de Jean-Pascal Zadi et John Wax convie un grand nombre de têtes d'affiche issues des dites «minorités visibles» pour interroger les impasses du communautarisme.

Les fans de films d'horreur semblaient mieux préparés à la pandémie de Covid-19

Les fans de films d'horreur semblaient mieux préparés à la pandémie de Covid-19

Maîtriser la peur n'a pas été difficile pour ces adeptes des frissons.

Newsletters