Monde

Le coup de com' d'Obama, Sarkozy et Cameron

Temps de lecture : 2 min

Fait assez rare pour être souligné, les trois chefs d’Etat de la France, des Etats-Unis et du Royaume-Uni ont signé jeudi 14 avril une tribune commune publiée conjointement dans cinq journaux internationaux: The Times, The International Herald Tribune, The Washington Post, Le Figaro et al-Hayat (publiée dans les éditions papier du 15 avril).

Le but de l’exercice de communication est clair: afficher une unité à toute épreuve sur la question de la Libye, et la volonté commune que Kadhafi quitte le pouvoir. Après avoir rappelé que leurs pays ne font que respecter la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU, qui leur donne le mandat de protéger les civils, Barack Obama, Nicolas Sarkozy et David Cameron sont sans équivoque quant à l’actuel dictateur libyen:

«Il est impossible d'imaginer que la Libye ait un avenir avec Kadhafi. […] Il est impensable que quelqu'un qui a voulu massacrer son propre peuple joue un rôle dans le futur gouvernement libyen.»

Photo: Kadhafi au gala pour le 41e anniversaire de la révolution libyenne, à Tripoli, le 1er septembre 2010. REUTERS/Ismail Zitouny

Slate.fr

Newsletters

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Le milieu bouddhiste semble lui aussi touché par le «karoshi», la mort par surmenage, connu pour faire des victimes dans le pays.

Newsletters