Monde

Il dirigeait une fausse unité de l'US Army

Temps de lecture : 2 min

Un Chinois de 51 ans a réussi pendant près de trois ans à se faire passer pour le «commandant suprême» d'une (fausse) unité de l'armée américaine baptisée par ses soins «Unité de réserve des forces spéciales de l'Armée», raconte The New York Times.

Yupeng Deng est parvenu à monter son unité de choc en promettant à quelque 100 Chinois sans papiers que l'enrôlement dans son unité leur faciliterait l'obtention de la citoyenneté américiaine. Le tout pour la modique somme de 450 dollars (310 euros)... et 120 dollars de cotisation annuelle. Cerise sur l'arnaque: une cotisation en liquide versée directement au commandant suprême permettait aux soldats de monter en grade rapidement.

The Telegraph met en ligne une vidéo (regardez ci-dessous) introduite par une photo de Yupeng Deng entouré de ses soldats. Celle-ci donne une idée de l'ampleur qu'a pu prendre sa magouille: on le voit –triomphant– au milieu d'une vingtaine d'hommes vêtus en tenue militaire de l'armée américaine. Et pour ce qui était de leur carte d'identité, pas de souci, le commandant leur fournissait à chacun de faux documents.

The New York Times précise que l'unité de militaires chinois était connue dans la vallée San Gabriel pour avoir défilé plusieurs fois dans des parades municipales depuis presque deux ans.

L'accusé, résidant à El Monte, dans la banlieue est de Los Angeles, a été arrêté le 12 avril après que des hommes de sa compagnie ont été interrogés lors d'un contrôle de routine. Il est actuellement poursuivi pour 13 chefs d'accusation, parmi lesquels extorsion et exploitation de personnes sur la base de faux documents. Son procès a démarré le 13 avril.

Photo: capture d'écran de la vidéo

Slate.fr

Newsletters

En Hongrie, les progressistes et l'extrême droite repentie ont affaibli ensemble Orbán

En Hongrie, les progressistes et l'extrême droite repentie ont affaibli ensemble Orbán

L'opposition a conquis plusieurs grandes villes lors des municipales du 13 octobre grâce à une alliance baroque allant des socialistes aux ex-néonazis du Jobbik. Une idylle opportuniste et fragile.

Une Texane dédommagée après une fouille vaginale en pleine rue

Une Texane dédommagée après une fouille vaginale en pleine rue

Natalie Simms a remporté son procès contre la ville de San Antonio au Texas après qu'une détective lui a enlevé son tampon pendant un contrôle de routine.

Trump et les Kurdes, une trahison insensée

Trump et les Kurdes, une trahison insensée

Le président américain n'a pas seulement lâché les Kurdes: c'est son pays tout entier qu'il fait passer après ses propres intérêts.

Newsletters