Life

Ovnis: un mémo du FBI relance un canular vieux de 60 ans

Slate.fr, mis à jour le 13.04.2011 à 17 h 24

Imaginez une histoire, montée de toutes pièces par deux escrocs, capable de ressurgir pendant 60 ans malgré de nombreux démentis. C’est le tour de force réussi de l’affaire des ovnis d’Aztec.

Comme nous l'écrivions mardi, le FBI a récemment publié sur sa plateforme The Vault de nombreux fichiers traitant, entre autres, d’observations d’ovnis. L’un d’entre eux, un mémo de l’agent spécial Guy Hottel daté du 22 mars 1950, rapporte le témoignage d’un officier de l’US Air Force. D’après cet informateur, trois soucoupes auraient été retrouvées dans le Nouveau Mexique après leur crash.

«Elles [les soucoupes] ont été décrites comme étant de forme circulaire, d’environ 15m de diamètre, avec un centre surélevé. Chacune était occupée par trois corps humanoïdes de seulement 1m, habillés de vêtements métalliques très fins.»

D’après l’International Business Times, l’informateur de Guy Hottel se serait fait le relais d’une histoire montée par deux escrocs, Silas Newton et Leopold Gebauer. Les deux hommes, vendeurs de gadgets sensés détecter pétrole, gaz ou or dans les sous-sols, revendiquaient s’inspirer de technologies extraterrestres prélevées sur des épaves de vaisseaux.

Premier démenti en 1952. Publiée dans le magazine True, une enquête (PDF) du journaliste J.P. Cahn révèle la supercherie. Silas Newton et Leopold Gebauer seront alors accusés de fraude par un industriel de Denver qui s'était fait extorquer de l'argent.

denver post

à gauche, Silas Newton

(article du Denver Post du 14 octobre 1952)

Son ampleur, l’affaire des ovnis d'Aztec la doit également à un troisième homme: Franck Scully. Journaliste pour Variety, un magazine spécialisé dans le cinéma hollywoodien, Scully avait repris dès 1950 l’histoire des deux compères dans un livre. Behind the flying saucers alimente à l’époque la théorie d’un complot politico-militaire visant à cacher l’existence d’une vie extraterrestre, dans le goût de l’affaire Roswell.

Appuyé par ce livre et par l’existence du mémo de Guy Hottel, estampillé FBI, le canular réapparaît en autres en 1986 dans le livre UFO Crash at Aztec de Steinman et Stevens. En 2011, rebelote, avec la mise en ligne du mémo par le FBI.

Photo: UFO? or a water tour? / aginorz via Flickr, CC-license-by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
canularovniFBI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte